1er Mai : Test d’un nouveau dispositif plus offensif

50 compagnies de CRS ou escadrons de gendarmes mobiles

Pour Gr?gory Joron, la violence des interventions polici?res face « ? des ultras qui veulent en d?coudre » est ? la fois « in?luctable et l?gitime, dans le cadre d’un maintien de l’ordre ma?tris?, encadr? par la loi. » Le syndicaliste ne croit pas au mod?le allemand dit de « d?sescalade », qui a selon lui montr? ses limites. « Comme en 2015 lors de l’inauguration du si?ge de la Banque centrale europ?enne ? Francfort, o? nos homologues allemands avaient d? compl?tement abandonner le terrain… »

Pas question pour lui que cela se produise ce 1er mai, qui s’annonce ? haut risque. Selon nos informations, pr?s de 50 compagnies de CRS ou escadrons de gendarmes mobiles seront mobilis?s, quand seulement 20 l’?taient l’an dernier. « Beaucoup anticipent un nouveau mai 1968, appuie Vanessa. ?a va vraiment ?tre chaud. »

« Cette journ?e aura valeur de test, qui validera ou non le nouveau dispositif », pr?vient Yvan Assioma, lequel ne manque pas de pr?ciser qu’avant tout, « ce choix de doctrine d’intervention d?passe le cadre de la police. C’est un choix politique, auquel nos coll?gues s’adaptent. »

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Philippe Debattice
Membre
Philippe Debattice

Maintenant que ils on tout ferm? magasin metro et amener tout les flics a Paris si on remettait la manif a samedi ils auraient pas l air malin?

Gertrude
Membre
Gertrude

Ils font des plans de guerre en fait..

EL Che
Membre
EL Che

On est l?

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.