3 mois de prison pour un GJ qui menaçait Macron sur Facebook

🔻 Un Gilet jaune condamné pour avoir menacé de mort Emmanuel Macron sur Facebook.
Sur notre page nous vous avons prévenu plusieurs fois cette année, attention à vos commentaires!
Alors beaucoup plaisantent ou laissent exprimer leur colère dans les commentaires mais la justice, elle, ne plaisante pas.
▪Mardi 10 Décembre 2019, un habitant de Chevrières, au sud de Compiègne, a été condamné à 3 mois de prison avec sursis pour des menaces de mort à l’encontre du président de la République, Emmanuel Macron. « Foutez-lui une balle dans la tête, que sa mort soit longue et douloureuse », avait-il lancé sur un groupe Facebook.
Alerté par des fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, les gendarmes ont interpellé l’homme de 31 ans, placé en garde à vue en début de semaine. Jugé dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), le Gilet jaune de l’Oise a reconnu les faits et évoqué un commentaire écrit dans un contexte de « déferlement médiatique ».

▪Au mois de septembre, c’est un habitant de Saint-Sauveur qui avait été condamné par le tribunal correctionnel de Compiègne pour avoir proféré des menaces de mort sur Facebook à l’encontre du président de la République ainsi que la secrétaire d’Etat chargée de l’Égalité entre les hommes et les femmes, Marlène Schiappa.
Également Gilet jaune, il promettait « une balle » au président et projetait également de « couper la tête » de Marlène Schiappa.
Le tribunal l’avait condamné à 800 € d’amende dont 400 € avec sursis.

https://www.facebook.com/553321851807984/posts/764342674039233/?d=n

ENVIE D'AIDER LES GILETS JAUNES ?
Vous pouvez soutenir les Gilets Jaunes en faisant un petit don sur Tipeee afin d'améliorer nos organismes de communication et d'action ...
Je fais un petit don en cliquant ici

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Thibault
Membre
Thibault

Ah comme j’aimerais que ceux qui ont tués la dame Marseillaise qui était à sa fenêtre et Steve de Nantes soient enfin jugés pour leur crime …. Ainsi dans la nouvelle France le meurtre d’un être humain est moins grâve que la casse d’objets symboliques ou de paroles exprimées sous coût de la colère…Hors on le sait tous les vrais… Lire la suite »

daniel persigant
Membre
daniel persigant

Le macron n’a rien à dire il n’est même pas légitime

Delangle patrick
Membre
Delangle patrick

Personnellement je pense qu’il ne faut pas menacer de mort le président de la république .
Certains disent qu’il faut le renvoyer dans son pays , moi je pense qu’il faut lui faire son procès, ainsi que Sarko et toute la bande. .

Will
Membre
Will

Justice aux services de voyous et d’assassins…

20190806_200356.png
Jean-Claude LALOUBERE
Invité
Jean-Claude LALOUBERE

Internet n’est pas public. Qu’on se le dise. De plus, Emmanuel Macron ne peut se prétendre président de la République car il bafoue la Constitution et ne la respecte pas. En effet, il détermine la politique de la Nation, il prétend avoir été élu sur un programme. Or, ce rôle est dévolu au gouvernement (article 20 de la Constitution). Ce… Lire la suite »

Eva
Invité
Eva

Bien joué.

Will
Membre
Will

Georges Pompidou n’a intenté qu’un seul procès. Le délit n’a entraîné aucune poursuite sous les présidences successives de Valéry Giscard d’Estaing, François Mitterrand et Jacques Chirac qui ont refusé d’y avoir recours…
Je suis étonné qu’il n’est pas encore durcit une nouvelle loi pour injures au branleur de la république….
Retour de la 3ème république…

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.