7 députés et 8 sénateurs soupçonnés de détournement de fonds publics

Sept députés et huit sénateurs, dont Jean-Christophe #Cambadélis et Yves #Détraigne, ont été signalés au Parquet national financier pour des dépenses présumées interdites allant de 20 000 à 80 000 euros par élu.

Ils ont, selon les investigations de la HATVP, financé des dépenses sans lien avec leur mandat sur leur indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) – depuis 2015, cette enveloppe d’argent public qui était, en 2017, de 5 840 euros net mensuels pour les députés et de 6 109 euros net pour les sénateurs, doit être strictement réservée à des postes précis : frais de permanence et d’hébergement, de transport, de représentation et de réception, de communication et, enfin, de formation

lemonde.fr

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Vercors
Invité
Vercors

Pourri et maintenu à son poste
C’est vraiment dégueulasse.
Quand on voit les sanctions prises contre les GJ, y a pas de justice 🤮😡

bidault
Invité
bidault

mangeons du homard et buvons du cheval blanc pour oublier…et avec ça on pourrait avoir bennala à table!

Jean Pierre Raynaud
Membre
Jean Pierre Raynaud

Vraiment tous pourris et ça veut imposer imposer ça politique l’exemplarité

Phil
Invité
Phil

oh my!! how about throwing ’em all into Garbage containers?? ask Ukrainians!:)

marian
Invité
marian

A la trappe le tout Paris!