À Toulouse, le nombre de blessés dans les manifestations a été sous-estimé

D’après les rapports des secouristes volontaires analysés par Mediacités, 1 620 personnes ont été prises en charge par les secouristes volontaires pendant les manifestations liées au mouvement des Gilets jaunes, entre janvier 2019 et février 2020, à Toulouse. Un bilan humain bien plus lourd que celui dressé par la préfecture de Haute-Garonne.

Pendant plus d’un an et demi, le schéma s’est répété presque chaque samedi. À 14 heures, quelques milliers de personnes se réunissent pour manifester sur les boulevards toulousains. Et deux heures plus tard, « l’attroupement non-autorisé » – car rarement déclaré en préfecture – est dispersé par les gendarmes mobiles ou les compagnies républicaines de sécurité (CRS). Ces manifestations ont bien souvent transformé le centre-ville de Toulouse en champ de bataille, occasionnant des dégâts matériels importants et des dizaines de blessés

mediacites.fr

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
La chatte
Membre
La chatte

Les montatairiens souhaitent agir contre la pandémie. Stéphane GODARD (tête de liste de « Montataire autrement » aux municipales de 2020) propose sur Twitter la candidature de la ville pour l’ouverture d’un centre de vaccination : Et si nous proposions la candidature de notre ville pour l'ouverture d'un centre de vaccination à #Montataire? Nous avons de nombreuses salles disponibles et ce centre… Lire la suite »

jo la cedille
Membre
chris chris
Membre
Ruggieri Christian
Membre

« Ces manifestations ont bien souvent transformé le centre-ville de Toulouse en champ de bataille, occasionnant des dégâts matériels importants… »

ben voila tout est dit un fois encore !!!

jo la cedille
Membre

remarque cela fait une balance avec le nombre de manifestant qui lui a tjs été surestimé !!!!!

jo la cedille
Membre

18 h00 et toujours pas de chat .
Je suis inquiet.
Pourvu qu’il ne soit pas victime d’un effet secondaire du vaccin anti covid qu’il tenait à faire avant tout le monde…..

Carrement
Membre
Carrement

Alors oui, il y a eu malheureusement des blessures tragiques et irréversibles sur des manifestants.
Mais il y a certains manifestants qui ont été « massacrés », comme cette manifestante qui d’une main provoque avec un ballon et de l’autre main fait mine de « me faites rien ,j’ai rien fait c’est pas moi ».

chris chris
Membre
jo la cedille
Membre
jo la cedille
Membre
Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.