Analyses biologiques anormales pour des pompiers intervenus sur Lubrizol

Selon les informations du « Monde », au moins une dizaine de pompiers présentent des bilans hépatiques perturbés. Certains envisagent de porter plainte.

Trois semaines après l’incendie qui a ravagé l’usine chimique Lubrizol et les entrepôts de Normandie Logistique, l’inquiétude ne retombe pas chez les Rouennais. Elle est même montée d’un cran parmi les pompiers intervenus sur le site Seveso jeudi 26 septembre et les jours suivants. Selon les informations du Monde, certains viennent de recevoir les analyses biologiques réalisées après l’intervention. Et les résultats ne sont pas bons. Pour au moins une dizaine d’entre eux, dont une majorité appartient au service départemental d’incendie et de secours de Seine-Maritime (SDIS 76), les bilans sanguins font apparaître des résultats anormaux pour le foie, avec des niveaux de transaminases trois fois supérieurs à la normale ainsi que des perturbations au niveau de la fonction rénale.

lemonde.fr

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
desiderium
Membre
desiderium

Oh c’est bizarre, et dire que LREM EST TOUS LES MINISTRES à la queue le leu sont venus expliquer que tout allait bien. Que dire aussi de ce pourri de préfet.
Encore un de plus, des lèches cul au service de sa monarchie.
Belle France !!!!!

Pernambucano
Membre
Pernambucano

Quand on pense à tous les ministres envoyés sur place, juste pour nous raconter des mensonges. Sans oublier les FNSEA qui chouinent pour vendre leur lait qui doit lui aussi être bien pourri. Courage aux rouennais, car en ajoutant les déchets calcinés, il y a vraiment beaucoup de pourriture autour d’eux.

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.