Angoulême: non-lieu pour trois gilets jaunes qui avaient brûlé un mannequin de Macron

Trois personnes ont bénéficié d’un non-lieu en décembre dernier, alors qu’elles étaient jugées pour avoir brûlé un épouvantail à l’effigie d’Emmanuel Macron. De nombreux gilets jaunes s’en étaient violemment pris à une figure du président le 21 décembre 2018 à Angoulême.

bfmtv.com

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Marchand Jacques
Invité
Marchand Jacques

La justice politique de macron se veut être plus conciliante envers les Gilets Jaunes.
les prochaines élections municipales arrivent à grands pas et Français « Vous avez la mémoire très courte. » 😀 😀 😀

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.