Après le RIP, le RIC ?

RIP ou RIC ? L’un propose, l’autre décide.
Alors que le million de signatures concernant le projet du référendum
d’initiative partagée (RIP) sur la privatisation d’ADP (Aéroports de
Paris) a été dépassé, la revendication des Gilets Jaunes concernant
le RIC (référendum d’initiative citoyenne) revient sur le devant de la
scène.

Parce que le parallèle est vite fait. Lorsqu’au mois d’avril Emmanuel
Macron disait non au RIC mais proposait de simplifier les règles du
RIP et de permettre que son initiative puisse venir d’au moins un
millions de signatures par une pétition, nombre de Gilets Jaunes
s’étaient révoltés de voir un faux RIC ainsi mis en avant par le
président.

Car le RIP n’est pas le RIC. En effet, dans le référendum d’initiative
partagée entré en vigueur le 1er janvier 2015, prévu par la réforme
constitutionnelle du 23 juillet 2018, une proposition de loi d’un type
particulier, signée par des députés et des sénateurs, doit être signée
par un cinquième des parlementaires.
Il ne peut que concerner les domaines mentionnés par l’article 11, à
savoir l’organisation des pouvoirs publics, les réformes relatives à
la politique économique, sociale ou environnementale, et la
ratification d’un traité.
La proposition de loi ne doit pas avoir pour ambition l’abrogation
d’une disposition législative promulguée depuis moins d’un an et elle
ne doit pas porter sur un sujet rejeté par référendum il y a moins de
deux ans.

De plus, dans le RIP d’aujourd’hui, la proposition de loi doit être
ensuite signée par 10% du corps électoral (4,7 millions de citoyens)
dans les neuf mois qui suivent pour que le Parlement soit saisit.
Autrement dit, un seuil trop élevé pour espérer quoi que ce soit. Pour
preuve, le RIP n’a jamais été utilisé jusqu’ici.
Sans oublier que le Parlement garde le dernier mot pour déclencher ou
non un référendum, et peut refuser le projet de loi même si le nombre
de signatures a été atteint. Autrement dit, le RIP c’est Rest In
Peace.

Le RIC que souhaitent les Gilets Jaunes est une démocratie plus directe.
Avec le référendum d’initiative citoyenne, le peuple pourrait
déclencher un référendum sans l’avis du gouvernement et du Parlement.
Ce qui pourrait ainsi être fait pour le projet d’ADP si le RIC était
inscrit dans la constitution.
Si par exemple le seuil pour déclencher un référendum avec le RIC
était d’un million de signatures, le référendum aurait lieu. Voici la
grande différence entre RIP et RIC. L’un demande l’avis du peuple mais
garde le dernier mot. L’autre vient du peuple et le dernier mot
provient du peuple via référendum.

Propositions de lois, suppressions de lois, modification de la
constitution, le RIC serait à coup sûr une vraie révolution.

Un tract du RIC par le site Gilets Jaunes 19 :
https://giletsjaunes19.fr/wp-content/uploads/2018/12/ric19-copie.jpg

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Thierry Drezet
Membre
Thierry Drezet

. . Je pense , donc , que , aujourd’hui , où la France se trouve enlisée dans une impasse de grèves ! à peu près inextricable ! les Français doivent saisir cette occasion politique dans laquelle les élus se sont retrouvés réduits à l’impuissance absolue de par le jeu «prétendument normal des institutions» ! par leur faute ou par… Lire la suite »

Will
Membre
Will

Le RIC doit être et doit rester la première des revendications…..

Thierry Drezet
Membre
Thierry Drezet

. . RIC OBLIGATOIRE ! AUJOURD’HUI ! OÙ NI LE GOUVERNEMENT NI LES ASSEMBLÉES NE PERMETTENT PLUS AUCUN FONCTIONNEMENT DÉMOCRATIQUE ! ET OÙ LA SITUATION POLITIQUE EST COMPLÈTEMENT BLOQUÉE ! VERROUILLÉE ! PARALYSÉE !

Brubru
Invité
Brubru

Vive le RIC ! Actuellement la seule solution démocratique dans un pays sans démocratie réelle.

Marchand Jacques
Invité
Marchand Jacques

Le RIC, on n’aurait pas pu raconter un comte de Noël à la place ??? 😀 😀 😀
Ca se termine tellement bien dans les comte de Noël.
En tous cas, mieux que ce que l’on pourrait en attendre du Ric. 😉

Paul
Invité
Paul

Si le niveau ici est représentatif de celui de la population, je n’ose imaginer ce que pourrait donner le RIC. Ce serai la porte ouverte à toutes les démagogies, idioties, décisions débiles. Le pays courrai à la ruine vite fait.

alain
Invité
alain

c’est surtout la démagogie au pouvoir, les décisions courageuses et nécessaires remisent à plus tard. Le RIC en toute matière c’est la faillite du pays.

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.