Avant son emprisonnement, le recours du gilet jaune Roland Veuillet contre le Procureur de Nîmes

Roland Veuillet, syndicaliste Nîmois et gilet jaune emblématique du Gard, déjà sous le joug d’un contrôle judiciaire et d’un acharnement policier et judiciaire permanent, a été arrêté samedi 30 mailors d’une manifestation de gilets jaunes. Il a été transféré à la maison d’arrêt de Nîmes, où il est en détention provisoire en attendant son procès. Lui est reproché de ne pas avoir respecté une interdiction de manifester dans le cadre de son contrôle judiciaire. Quelques semaines avant, Roland déposait devant le Conseil de la Magistrature un recours contre le controversé Procureur de la République de Nîmes Éric Maurel, l’accusant entre autre d’avoir désigné comme responsable d’une enquête le visant une commissaire contre laquelle il avait lui-même porté plainte…

Acharnement policier et judiciaire ?

lepoing.net

SOUTENIR GJ MAG
DON EN BITCOIN
bc1qjrd7yt90ahsp4zrulfe7wrmmsu055axvc7avz6