BFM aurait recruté des gardes du corps payés au noir lors des manifestations des gilets jaunes

Un agent de protection rapprochée affirme avoir été engagé avec d’autres pour une mission sans contrat de travail. L’intermédiaire assure avoir agi pour le compte d’une entreprise britannique sur qui il rejette la faute. Les professionnels français du secteur déplorent cette concurrence étrangère qu’ils jugent déloyale.

Source : francetvinfo.fr

Dans le cadre des manifestations des gilets jaunes, des journalistes de BFM TV ont été protégés … par des gardes du corps rémunérés au black, et certainement pour plusieurs d’entre eux, ne devaient pas avoir d’autorisations de l’état pour assurer cette mission (Absence de carte professionnelle délivrée par le CNAPS).

Les missions non déclarées de ces APR ont eu lieu à Paris, Nantes, Lyon et Marseille (certainement dans beaucoup d’autres villes !).

Cette protection de journalistes a été assurée notamment par certains « Albanais » qui parlais très mal le Français et qui demandais à ces « confrères APR » : »si gilet jaune tape, moi je dois quoi faire ?

http://www.83-629.fr/2019/06/gilets-jaune-quand-bfm-tv-assure-la-protection-de-ces-journalistes.par-des-apr-au-black-a-grande-echelle.html

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Jean Pierre Raynaud
Membre
Jean Pierre Raynaud

Si bfm a besoin de protection physique c’est une preuve que les dirigeants de cette chaîne veulent pouvoir diffuser uniquement ce qui est à l’avantage du pouvoir faisant une chaîne partiale au mépris de la réalité de terrain qui tournerait souvent à l’avantage des gilets jaunes.de toute façon tout est mit en oeuvre pour minimiser la situation