Brégançon : Brigitte Macron pourrait « détendre l’atmosphère » entre Manu et Poutine

Ce lundi 19 août, Brigitte et Emmanuel Macron vont ouvrir les portes du Fort de Brégançon à Vladimir Poutine. Un an après l’accueil de Theresa May dans les mêmes lieux afin de discuter du Brexit, cette entrevue avec le président russe est tout aussi diplomatique.

La Première dame française pourrait bien contribuer à détendre l’atmosphère. Entre elle et le chef de l’exécutif russe, une certaine complicité s’est instaurée.

Imposer le vieux fort comme « un Camp David à la française », en référence au lieu de villégiature des présidents américains où bien des traités de politique internationale se sont esquissés… C’est ce qui a tout de suite occupé l’esprit d’Emmanuel Macron, tout juste élu, au sujet de Brégançon, laissé dans son jus et cédé au Centre des Monuments Nationaux par son prédécesseur François Hollande.

gala.fr

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Jacques Millet
Membre
Jacques Millet

Je penses que son absence suffirait amplement à détendre l’atmosphère !

Will
Membre
Leader GJ
Will

Elle va enlever son dentier ??