Crise des gilets jaunes: des policiers décorés à Angoulême

Mieux vaut tard que jamais. En raison de la crise sanitaire, avec un peu de retard, dix policiers charentais ont été distingués hier, suite à leur engagement durant la crise des gilets jaunes. Ils ont reçu de la préfète de la Charente Magali Debatte les médailles de la sécurité intérieure.

« Les forces de l’ordre ont été confrontées à des mouvements sociaux sans précédent par rapport à leur durée et récurrents, sur des créneaux horaires interminables », a introduit le commissaire David Book, qui avec ses hommes, durant des semaines, a fait face à « des formes de revendications nouvelles. Des défilés improvisés, des blocages… »

charentelibre.fr

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Jean
Invité
Jean
Jean
Invité
Jean

comment image

Mack wrap
Invité
Mack wrap

Ses enculés ont surtout matraqué eborgné demembré par des grenades et armes de guerre des gens qui A LA BASE manifestaient pour un MONDE MEILLEUR….

c est bien…. le monde plonge…. le capitalisme gagne grave a des MOUGEONS ….. deçus de mon pays…. macron a reussi la division et continue encore…. et puis ACAB

Jean
Invité
Jean

comment image

Luca
Invité
Luca

Ils ont eu chaud a leurs cul après avoir sauver la ripoublique comment ils aurais fait si ont les avait tous jeter en prison de jugé cette ploutocratie par le peuple de haute trahison de corruption, lâcheté Réveillé vous citoyens ,ont a faire des voleur ,traître, assassins la preuve ils viennent de publié le 16 octobre pour la second fois… Lire la suite »

Will
Membre
Will

Et un susucre pour le bon toutou….allez , retourne au panier maintenant….

Ahmed
Invité
Ahmed

comment image

Le chat
Membre

En marche vers le maréchal :

1 PETAIN 2.jpg
1 PETAIN.jpg
1 MARECHAL.jpg
Michel erque
Membre

UN GRAND BRAVO A NOTRE POLICE pour avoir protégé les citoyens des terroristes jaunes.

Papagalo
Invité
Papagalo

 » On retrouvait des policiers blessés lors d’interventions dans le cadre des manifestations. » Ah oui sans doute un petit doigt cassé. Par contre ceux qui ont perdu un oeil, une main, voire plus grave encore, alors qu’ils n’étaient pas violents, ( la personne tuée à sa fenêtre, ou Geneviève Legay le crâne fracturé et plusieurs côtes cassées, ceux là n’ont… Lire la suite »

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.