Des avocats de « gilets jaunes » portent plainte contre les contrôles d’identité « déportés »

Le 2 janvier 2019, une quarantaine de sympathisants du mouvement, venus déposer des bougies pour les blessés, ont été retenus plusieurs heures pour une vérification d’identité. Une pratique jugée abusive par le Défenseur des droits.

C’est une action qui vise à dénoncer une pratique policière. Celle qui consiste à emmener des manifestants loin du lieu de leur défilé pour contrôler abusivement leur identité, et ce faisant pour les éloigner. Une plainte contre X pour « atteinte à la liberté individuelle » et « entrave à l’exercice de la liberté de manifestation », a été déposée, le 7 janvier, par les avocats William Bourdon et Vincent Brengarth, qui représentent vingt-cinq « gilets jaunes » victimes d’un contrôle de ce type, début 2019. « C’est une pratique d’une triste banalité depuis des années », estime Me Bourdon.

lemonde.fr

ENVIE D'AIDER LES GILETS JAUNES ?
Vous pouvez soutenir les Gilets Jaunes en faisant un petit don sur Tipeee afin d'améliorer nos organismes de communication et d'action ...
Je fais un petit don en cliquant ici

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Will
Membre
Will

Le jour du défilé du 14 juillet , beaucoup n’ont même pas pu se rapprocher du quartier des champs Élysées…d’abord nassés , pui ont été emmener dans des cars spéciaux en banlieue, loin des yeux , où ils se sont retrouvés parquer dans des camps barbelés…..qui rappelaient bien des heures très sombres de notre histoire…. Mise à l’écart , pour… Lire la suite »

Festival
Invité
Festival

« pour contrôler abusivement leur identité » Qu’est-ce que c’est « abusivement ? En France, un policier vous demande vos papiers, vous devez les lui montrer. Nous ne sommes pas aux États-Unis où vous pouvez refuser puisque pour les obtenir, le policier doit prouver qu’il a une raison valable de soupçonner que vous ayez ou que vous aller commettre un crime, un délit.… Lire la suite »

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.