Des gardes de Macron n’en peuvent plus et se mettent en arrêt maladie : «On reste huit heures dans une bagnole sans aller aux toilettes et sans manger»

Jean, 29 ans, est en arrêt maladie. Comme ses collègues qui exercent des missions de police secours, ce policier ne veulent plus assurer la sécurité du président de la République à la Lanterne.

Comme les fonctionnaires de police n’ont pas le droit de grève, ils ont décidé de se faire porter pâle pour contester des missions qu’ils jugent trop éloignées de leur cœur de métier.

[…]

«Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, on n’arrête pas. Tous les week-ends, s’il n’est pas à l’étranger, il est là»

Jean et ses collègues estiment qu’ils passent beaucoup trop de temps à assurer la protection du président de la République, devant la résidence de la Lanterne. « C’est systématique! Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, on n’arrête pas. Tous les week-ends, s’il n’est pas à l’étranger, il est là. Et le garder, c’est une mission qui ne correspond pas vraiment à notre travail. On reste huit heures dans une bagnole sans pouvoir aller aux toilettes et sans pouvoir manger », s’agace-t-il.

[…]

leparisien.fr

89 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Vartele

Faudrait que plus personne ne veuille servir le roi……

Christine Strohl

On va pas se moquer de ses messieurs ! S’ils n’ont pas tapé sur des GJ, on peut être solidaires !
C’est pas chacun sa m… , comme dit un troll !
On est tous dans la même m… !
Pas respecté, mal traité , par un despote qui se prend pour le roi 👑 des ultras riches

dimitri

👀

Boissard

Pensez à ceux qui bossent en usine. Vous ne donnez pas votre salaire. Moi aide soignante depuis 20 ans 1500e de salaire. Vous ne croyez pas que c est honteux. On travaille à la chaîne et certaine fois pas le temps d aller faire ma pause d une demie heure le midi. Vous n êtes pas les seuls à avoir… Lire la suite »

Bernard

Rupture conventionnelle et vous changez de métier. Pas facile de travailler pour un dictateur !

Gérard Valentin

Les pauvres chéris, ils préfèreraient aller cogner sur les manifestants, c’est un défoulement qui leur convient mieux.

Bourigault

Macron démission. À la ligne.

Selira

Ça s’appelle de l’esclavagisme moderne …. et en même temps on va pas les plaindre … 🙄

Wally

Et bien j’ai envie de dire chacun sa merde…

beurk

laissé tomber trouver autre chose