Des gilets jaunes portent plainte contre le préfet Lallement pour « mise en danger »

Ils accusent le préfet de police de Paris d’avoir attisé les tensions et violences contre les manifestants lors du rassemblement du 16 novembre dernier, à Paris.

Plusieurs figures des gilets jaunesont annoncé ce vendredi avoir porté plainte contre le préfet de police de Paris Didier Lallement pour « mise en danger d’autrui » et atteinte au droit de manifester en novembre dernier, au premier anniversaire du mouvement.

Priscillia Ludosky et Faouzi Lellouche accusent notamment Didier Lallement d’avoir, par plusieurs moyens « illégaux », attisé les tensions et violences contre les manifestants lors du rassemblement du 16 novembre au départ de la place d’Italie à Paris.

lexpress.fr

26 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Brubru

Toute action maléfique doit être punie, d où qu elle vienne, mais avec une vraie justice.

Sandra

Heureusement qu’on a un préfet dynamique pour s’occuper de ces pourritures de GJ qui ne pensent qu’à renversé la république.

Lehn

GJ= Grands débiles avec un QI en dessous de 0.Il n’y a que leurs gilets qui réfléchi,c’est pour cela qu’ils s’expriment en mettant le chaos et en insultants les personnes qui ne sont pas d’accord avec eux.

Zelia93

Alors les baltringues de trolls vous vous amusez bien mais vous aussi vous tomberez tôt ou tard

Jean Philippe Daubock

Qu’est-ce qu’ils sont cons c’est à mourir de rire

Bruno Larrayadieu

Meme schématique.la manif du 16 juin.le préfet incompetant a préféré le pourrissement en laissant parqué 15 à 20 milles manifestants alors que le parcours avait été sécuriser pour les commerçants.la plainte des gilets jaunes est légitime.

Bruno Larrayadieu

A l’instar de la plainte des gilets jaunes et de celle récente d’assa Traoré,il ne faut plus hésiter à dénoncer les dysfonctionnements graves du prefet en se portant aussi partie civile.

Gery Lemaire

Effectivement ce jour là (anniversaire des un an des gilets jaunes) l’Etat a organisé tout simplement la violence sur la place d’Italie à Paris: Le gouvernement impose comme lieu de manifestation une place en chantier avec objet potentiel pouvant servir d’arme. Puis interdit cette manifestation, alors que les manifestants sont arrivés sur place. Puis bloque les issus quand les manifestants… Lire la suite »

Will

.