Des membres de la Ligue des droits de l’Homme abusivement arrêtées lors du G7

Communiqué LDH

Dans le cadre du sommet anti G7 à Bayonne ce samedi 24 août, plusieurs membres de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) ont été abusivement arrêtées à la suite d’un contrôle d’identité alors qu’elles y assistaient comme observatrices des pratiques policières dûment identifiées avec leurs chasubles de la LDH.

Eléonore, membre de la direction nationale de la LDH, Camille et Natti ont été placées en garde à vue pour « participation à un groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations » en raison de la possession de matériel de protection dans leurs sacs (casques et lunettes).

La LDH dénonce fermement ces tentatives d’intimidations et ces procédures autorisées par le procureur de la République de Bayonne qui visent à dissuader des missions d’observations citoyennes qui sont organisées par la LDH et ses partenaires depuis plusieurs mois lors des mouvements sociaux afin d’éclairer les stratégies de maintien de l’ordre et les violences connues sur la base de faits dument constatés.

ldh-france.org

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Havard
Invité
Havard

Ça va enfin aboutir a quelque chose de concret et permettre enfin que ce Jupiter avec toute la haine et le mépris qu il a envers son peuple soit enfin non seulement destitué mais jugé en tant que criminel et abus de pouvoir traité a la nation et surtout son inaction envers le climat

So
Membre
So

Présumé coupable merci Valls!

dimitri
Membre

C’est bien le fils de Pétain, ce bouseu !👀

Selira
Invité
Selira

Ils vont enfin comprendre ce qu’est devenu la France en marche !

Jerome
Invité
Jerome

et cela donne quoi au final ……………………rien

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.