Des miliciens dans le service d’ordre des gilets jaunes ?

Former paratrooper Victor Lenta (C) wearing campaign medals and a yellow vest stands on The Champs-Elysees in Paris on January 5, 2019, during a rally by yellow vest "Gilets Jaunes" anti-government protestors. - Over the past six weeks, "yellow vest" demonstrators -- so-called after the high-visibility jackets they wear -- have repeatedly clashed with police in Paris and other big cities, plunging Macron's presidency into crisis. The "yellow vest" movement began in rural France over fuel taxes and quickly ballooned into a wider revolt against the 41-year-old president's pro-business policies and perceived arrogance by low-paid workers and pensioners. (Photo by Lucas BARIOULET / AFP)

Des brassards blancs sont apparus lors des deux derni?res manifestations de gilets jaunes. La marque d’un service d’ordre, ? Valence, Rennes, Marseille, ou Paris. Mais certains de ces volontaires ne plaisent gu?re au porte parole du gouvernement : “Je vois que le service d’ordre (…) est assur? par certains paramilitaires proches de l’extr?me droite, qui ont servi en Europe centrale”, s’inqui?te Benjamin Griveaux le 20 janvier 2019 sur Europe 1, CNEWS, Les Echos. Qui sont les membres de ce service d’ordre et comment ont-ils ?t? recrut?s ? L’oeil du 20H les a rencontr?s.

A Paris, c’est gr?ce aux brassards blancs qu’on reconna?t les membres du service d’ordre. Comme Faouzi Lellouche, qui fait partie des gilets jaunes qui ont organis? le service d’ordre parisien : “Nous on est l? pour servir de rempart pour ?viter les d?bordements”.

Selon lui, ils ?taient 160 ? assurer le service d’ordre samedi dernier. Des volontaires dont certains aux tenues ?tonnantes avec des gilets jaunes et arborant m?dailles et ber?t de parachutiste. A en croire Benjamin Griveaux certains d’entre eux seraient des Fran?ais partis combattre en Ukraine au sein de milices pro russe.

« Nous ?tions quatre ex volontaires du Donbass »

Sergei Munier, 26 ans, fran?ais, dit avoir fait la guerre dans le Donbass en 2014. C’est un fervent gilet jaune :  “Samedi dernier, nous avons assur? le service d’ordre. Nous ?tions 4 ex volontaires du Donbass”.

Sur son profil Facebook, nous trouvons des images avec armes ? la main, en Ukraine. Se sent-il vis? par les propos de Benjamin Griveaux sur la pr?sence de miliciens d’extr?me droite ? “J’ai d?j? l’habitude d’?tre trait? de fasciste par tout le monde. Aujourd’hui on traite de fasciste tout et n’importe qui. Ils essaient de faire peur ? l’ensemble des gilets jaunes pour que les gilets jaunes se d?solidarisent de nous”.

Un profil singulier qui ne d?range pas les organisateurs du service d’ordre des gilets jaunes parisiens. “Tout ce qu’il s’est pass? avant, on s’en fout. Il y a qui chez les gilets jaunes ? Ca va de l’extr?me droite ? l’extr?me gauche et tout ce qu’il y a au milieu”, affirme Naja Benfarhat, membre du service d’ordre des gilets jaunes ? Paris

En r?action aux propos de Benjamin Griveaux, les organisateurs ont annonc? qu’Il n’y aurait pas de service d’ordre samedi prochain ? Paris ! Sergei Munier, lui, compte bien revenir, sans brassard blanc, mais peut-?tre avec ses insignes paramilitaires.

Source : Des miliciens dans le service d’ordre des gilets jaunes ?

ENVIE D'AIDER LES GILETS JAUNES ?
Vous pouvez soutenir les Gilets Jaunes en faisant un petit don sur Tipeee afin d'améliorer nos organismes de communication et d'action ...
Je fais un petit don en cliquant ici

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone