Des policiers « choqués » par les propos « vexants » de Macron sur leur profession

David Michaux, secrétaire national du syndicat CRS UNSA Police, attendait « plutôt un message de soutien » de la part du président de la République, alors qu’Emmanuel Macron a dit mercredi devant la presse envisager de « repenser certaines méthodes d’intervention » durant le mouvement des « gilets jaunes », lequel a donné lieu à des « blessures inacceptables » et des « mutilations ».

[…]

Dans les propos du chef de l’État il y a les termes « transparence », « exigence », « idéologie ». Est-ce que vous prenez ces propos comme un avertissement ?

Alors nous ça nous a choqué d’entendre ça, étant donné qu’on ne s’attendait pas du tout à avoir une communication du président de la République dans ce sens-là. Les forces de l’ordre, depuis le 17 novembre, sont engagées au quotidien. On attendait plutôt un message de soutien de la part du président de la République, surtout là avec le G7, avec le nombre de forces de l’ordre qui sont engagés et qui vont assurer la sécurité et la sécurisation de l’ensemble des dispositifs. Entendre ce genre de propos quand même, c’est plus que vexant pour nous. On attend quand même qu’il y ait une autre réponse de la part du Président et de la part du ministre de l’Intérieur sur ce genre de choses. Les actions de police pour nous elles sont faites dans le cadre légal. Après, beaucoup de personnes ne connaissent pas notre façon de travailler et c’est justement ça qui pose un gros problème.

francetvinfo.fr

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Da.ad
Invité
Da.ad

… pauvres pouliciers … En plus avec une photo d’un en armure en train de viser quelqu’un de sûrement très dangereux avec des béquilles .. Le peuple vous déteste… ce sera très dur de regagner son respect … Démissionnez, refusez de faire du maintiens de l’ordre, dénoncez vos brebis galeuses Arrêtez de servir cette oligarchie mafieuse qui n’hésitera pas à… Lire la suite »

CLAUDINE JALLOUL
Invité
CLAUDINE JALLOUL

C’EST QUOI CE RETOURNEMENT DE SITUATION, CE RETOUR DE VESTE. LES FORES DE L »ORDRE S’EN PRENNENT BIEN LA GUEULE. IL YA EU TROP DE BLESSES ET DE MUTILÉS. MAIS QUI A DONNER LES CONSIGNES ET LES ORDRES??? MACRON, CASTANER !!! LA ENCORE MACRON ENTRE DANS LA MANIPULATION, COMME IL SAIT SI BIEN LE FAIRE AVEC SON EGO. DE  » PERVERS… Lire la suite »

la République n'est pas la France
Invité
la République n'est pas la France

Ce sont des pervers-narcissiques qui baignent dans les pièces d’or et s’empiffrent de caviar, ils n’ont pas d’empathie.
Vous défendez des gens qui se foutent de vous, au lieu de DÉFENDRE LE PEUPLE ! ! !

Dubreuil
Invité
Dubreuil

Ces pauvres flics ! Ils ne comprennent même pas que c’est du flan pour endormir la population.
Bien évidemment qu’il est de votre côté quitte à vous faire passer pour des ‘salauds’ ! En politique il faut des boucs émissaires, et là, précisément ce sont les FDO !!

arnaud langlais
Invité
arnaud langlais

non toute manifestation déclarer ou non déclarer est légale ce ci est écrit dans la constitution des droit de l homme il fraudais a un moment donner que les journaliste écrive un article a se sujet a fin que les force de l ordre ainsi que ceux qui les dirige en prenne connaissance je vois que tout se qui touche… Lire la suite »

Beurk
Invité
Beurk

Lâchée le rejoignez le peuple

Franco Mazeline
Membre
Franco Mazeline

il n y as que la veritée qui blesse

Jean Marie Marlier
Invité
Jean Marie Marlier

Laisser le maintien de l’ordre aux CRS et Gendarmes Mobiles qui sont des professionnels et vous aurez moins d’incidents. Les gens ne savent pas faire la différence entre les unités d’interventions des commissariats qui ne sont pas entraînés comme les vrais professionnels.

Abbani
Invité
Abbani

En 14/18
Certains de vos ancêtres ont mis les armes à terre
Devant
L INIQUITÉ. de ce qu on leur demandait de faire
Et VOUS?
Vous faites quoi?

Jean Marie Marlier
Invité
Jean Marie Marlier

Oi

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.