Des radicalis?s pro-Macron racontent leurs batailles sur les r?seaux sociaux

Pouss?s ? la « radicalisation », ces militants pro Macron racontent leur col?re croissante face aux difficult?s du quinquennat et leur haine parfois franche envers les « gilets jaunes ».

Depuis novembre 2018, une autre crise a beaucoup occup? certains militants, celle des « gilets jaunes », devenus objets d’une haine parfois visc?rale. Plusieurs ?voquent « le populisme immonde des gilets jaunes », qui les aurait pouss?s ? venir combattre : « Je vais sur les r?seaux sociaux (…) pour aller ? la bataille, ne plus ?tre spectateur », avoue l’un d’entre eux.

Les profils interrog?s par Le Monde sont divers : retrait?s, ?tudiants, jeunes actifs, m?res au foyer… Les comp?tences en mati?re de r?seaux sociaux peuvent varier grandement, et leur mobilisation prendre de nombreuses formes, parfois baroques. L’auteur de l’un des comptes, qui relaie et « like » des dizaines de milliers de messages sans en publier lui-m?me, s’av?re ?tre, selon le t?moignage de son propri?taire, celui d’« une maman de 46 ans », qui explique : « Quand je like, c’est surtout pour moi une fa?on de signaler que j’ai lu ou l’article ou le Tweet. »

[…]

« Cette “radicalisation” s’explique sans doute par le fait qu’on a le sentiment d’?tre attaqu?s de tous les c?t?s en m?me temps », reconna?t un militant actif.

Un autre sentiment revient souvent : celui d’?tre le dernier rempart face au chaos.

LeMonde.fr

Anonymat, repr?sailles cibl?es et faux comptes : comment des macronistes se sont radicalis?s en ligne

Groupes priv?s, partages industrialis?s, « cibles » d?sign?es ? la « riposte » collective, comptes anonymes d?multipli?s, faux profils, violence des propos… Depuis l’?t? 2018 et l’affaire Benalla, certains « marcheurs » qui peuplent les r?seaux sociaux ont chang? d’attitude : loin de la « bienveillance » pr?conis?e par le chef de l’Etat pendant la campagne pr?sidentielle, une partie de la Macronie num?rique s’est durcie et convertie ? des m?thodes jusqu’alors pratiqu?es par d’autres acteurs du champ politique, notamment aux extr?mes.

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Will
Membre
Will

Si les sympathisants larem se sentent autant attaqu?s, c’est peut-?tre qu’ils ne se posent pas les bonnes questions aux r?ponses qu’ils am?nent….

jean claude fauville
Invité
jean claude fauville

des fachos ni plus ni moins tout a l’image de leur partis !

renafran
Membre
renafran

le m?pris ou la haine ne sont pas des arguments politiques juste du ressenti ils n’ont qu’? se poser les bonnes questions ? au lieu de suivre aveuglement leur mentor ! tels des moutons de Panurge (Macron )