« Eux ils tirent, ils s’en foutent, mais ça change une vie », Dylan, éborgné lors d’une manifestation

Environ 500 personnes se sont rassemblées à Montpellier (Hérault) pour dénoncer l’usage des armes mutilantes par les forces de l’ordre. Plusieurs gilets jaunes blessées ont participé à cette « marche des mutilés ». Dylan a perdu son œil en avril 2019, à 18 ans. Il témoigne.

C’était l’une de ses toutes premières manifestations, elle a très vite tourné au drame. Le 27 avril 2019, la vie de Dylan, 18 ans à l’époque, a basculé lors de l’acte 24 des gilets jaunes. « On était à la préfecture, on manifestait pacifiquement, et sans raison, un CRS a envoyé quatre grenades de désencerclement. J’en ai reçu une dans l’œil droit, se rappelle le jeune homme. Je la vois à mes pieds, et après ça a fait comme un flash blanc._La douleur, je ne l’ai pas sentie, tellement j’ai eu mal_. Ça anesthésie. »

francebleu.fr

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
MICHELLE17
Membre
MICHELLE17

La FRANCE EST UN VRAI CHAOS AVEC MACRON…..OUST DEHORS

Lois
Invité
Lois

Quand on met le chaos il faut savoir assumer.

Alaclairefontaine
Membre
Alaclairefontaine

😂😂😂

Marchand Jacques
Invité
Marchand Jacques

Combien de Français seront-ils encore blessés pour le fait de défendre leurs droits à l’existentialité dans une France de peuple de remplacement ? 🙁

Will
Membre
Will

UN SYNDICAT DE POLICE INSULTE TOUTE UNE VILLE Connaissez vous le syndicat de police « Synergie » ? Il se présente comme « le syndicat majeur du corps de commandement de la police nationale ». Pour justifier l’envoi de grenades explosives mortelles GM2L contre les manifestants, ce syndicat écrit que « Nantes est un nid de fascistes rouges et noirs… Lire la suite »

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.