Extinction Rebellion (XR) veut mobiliser 3,5% du pays par la non-violence pour ne pas finir comme les gilets jaunes

Samedi 5 octobre 2019, le mouvement écologiste Extinction Rebellion a occupé le centre commercial parisien Italie 2. Prélude à une semaine d’actions de désobéissance civile à travers le monde entier, cette opération s’est inscrite sous le signe de la convergence entre différents mouvements sociaux. La tactique d’occupation du millier d’activistes présents a laissé les forces de l’ordre relativement désarmées, et incapables de reprendre les lieux. Retrouvez le récit d’une démonstration de force qui s’est déroulée dans une atmosphère bouillonnante et conviviale.

L’objectif, nous explique un membre de Extinction Rebellion, qui répond au pseudonyme de Soir, « C’est de mobiliser 3,5 % de la population pour bloquer le pays. Des études ont montré que c’est la part de la population qu’il fallait en général pour qu’un mouvement populaire entraîne un changement de système. C’est ce qu’il faut pour obliger le gouvernement à agir face au désastre écologique face auquel il reste inactif de manière criminelle. »

[…]

Si la non-violence est un enjeu si important pour XR, nous explique Adrien, « c’est qu’on a besoin d’un certain seuil de population qui nous soutient si on veut pouvoir battre le gouvernement. Et on a besoin de la non-violence pour conserver une bonne image. C’est une batille de l’image et si on la perd, il nous arrivera la même chose qu’aux gilets jaunes. »

lvsl.fr

31 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
cram

si les barbares ne viennent pas vous défoncez tu peu etre non violent pour combien de temps????

Marchand Jacques

C’est quoi cet article ? parce que là, je rigole. A la rigueur, il fait passer les Gilets Jaunes pour des violents ? Et, bien naturellement, sans aucune mention que les violences étaient recherchées par le gouvernement, sans aucune distinction des personnes, sans dire pourquoi il y a eu quelques actes violents des Gilets Jaunes ? A quoi peut bien… Lire la suite »

Françoise Ber

Je suis déçue de ce genre de réflexions et je me pose des questions, du coup sûr qui sont réellement ces personnes… Les gilets jaunes ne sont pas violents ils sont victimes d une répression policière agressive…si extinction rébellion prend de. L ampleur ou dure dans le temps ..il arrivera la même chose car nous sommes dans une dictature

Will

Génial….désobéissance civile…. L’état veut jouer au malin en montrant toutes les luttes comme des extrêmes violents….sur les gilets jaunes ils y ont encore réussis avec les médias complices….. La jeunesse va réussir à bouger ce vieux monde sans rentrer dans le jeu de l’affront (souvent compréhensible mais perdu d’avance)… Les états ont tout prévu, sauf ce qui va leurs arriver….leurs… Lire la suite »

Sa Sufi

Ce qui est bizarre c’est que moi qui suis une gilet jaune Pacifique la lecture de cet article m’a terriblement énervée » ce sera sans moi.

CBl

Un grand nombre de gilets jaunes n’a jamais rien voulu d’autre que de la non violence.
Il faut obliger le gouvernement à agir contre le réchauffé climatique mais pas seulement !
La convergence ne semble pas encore être là !!

Driver

Des gosses de riches qui veulent faire la révolution aux frais de leurs parents…

cedric

Ces pantins d’extinction rebellion sont a la solde du capitalisme ecologique. Ce meme genre qui vous fera vider votre porte monnaie en vous faisant peur et croire que vous agissez pour le bien de la planete, voir meme que vous sauvez votre vie. C’est la meme rengaine de voleurs que les gouvernements. Travaillez, sacrifiez vous et faites nous confiance, on… Lire la suite »

SANDRA

ILS Y EN A MARRE DE TOUS CES BRAS CASSES QUI VEULENT METTRE LE CHAOS,IL FAUT FAIRE APPEL A L’ARMEE .