Faire porter le chapeau de l’antis?mitisme aux gilets jaunes: une l?chet? face ? l’islamisme

GILLES WILLIAM GOLDNADEL

Pour Gilles-William Goldnadel, le mouvement des Gilets jaunes charrie le meilleur comme le pire. Cependant, vouloir tenir l’ensemble des Gilets jaunes pour seuls responsables de la mont?e de l’antis?mitisme rel?ve, selon lui, d’une forme d’hypocrisie et de d?ni face ? la «principale menace islamiste».


Gilles-William Goldnadel est avocat et essayiste. Toutes les semaines, il d?crypte l’actualit? pour FigaroVox. Son dernier ouvrage, N?vroses M?diatiques. Le monde est devenu une foule d?cha?n?e, est paru chez Plon.


Il y a bien longtemps que l’auteur de ces lignes a renonc? ? voir ?radiqu? l’antis?mitisme.

Il y voit, par temps clair, un pr?cipit? parfait de b?tises et de m?chancet? humaine fond? principalement sur la jalousie et la m?diocrit?. Par temps mauvais, il lui arrive d’apercevoir dans le brouillard la griffe du malin.

Et ? dire tristement le vrai, il s’y fait, d?s lors que la violence ne fait pas trop d’efforts.

Pour parler ? pr?sent ? la premi?re personne sur ce sujet tr?s personnel, je me suis toujours voulu un juif du r?el et non du virtuel. Et les choses que je vais ? pr?sent ?crire ne sont pas suffisamment dites. La premi?re, c’est que j’ai toujours refus? de voir la question juive instrumentalis?e ? l’exc?s, par toutes sortes de gens, ce qu’elle est tout d’abord par un ph?nom?ne m?diatique n?vrotique.

Je soutiens donc, assez seul, qu’il ne me para?t pas de tr?s saine pratique de focaliser sur des faits minuscules pour les rendre, par effet grossissant, Incident Majuscule. Telle a toujours ?t? ma doctrine, qu’il s’agisse d’un graffiti sur une mosqu?e, une ?glise ou une synagogue, je ne veux pas combler d’aise le graffiteur, ou le twitteur, cr?tin et inconnu, dont l’?uvre passe ainsi providentiellement ? la post?rit?.

Qu’attendons sinon pour investiguer les toilettes publiques aux fins de traquer l’impr?cation homophobe ou sexiste? Autrement dit, pour d?testable et punissable qu’il soit, il ne me semble pas que le «Juden» de chez Baggelstein aurait d? ?tre immortalis?, d’autant plus qu’il rec?le un envo?tant parfum de fascination shoatique et somatique dont l’?tre m?diatique n’est d?cid?ment pas repu.

Ayant ?crit cela avec une fermet? d?sesp?r?ment r?sign?e, je m’empresse d’ajouter que ces graffitis urbains ne sauraient ?tre confondus avec les profanations immondes de la st?le en hommage ? Ilan Halimi justement publiquement condamn?s mais encore d’?glises dessus lesquelles tant de m?dias ont d?cid? de mettre une croix.

L’autre instrumentalisation dont l’antis?mitisme est le sujet combl? est politique.

Et toute aussi malsaine. Dans la p?riode, ce sont les gilets jaunes qui en auront fait les excessifs frais. Les gilets jaunes ne sauraient en effet ?tre antis?mites, puisqu’ils sont tout et rien ? la fois.

J’ai ?crit d?s le premier jour dans ces colonnes que ce faux mouvement monocolore mais polymorphe et polyphonique, qui n’emportait certainement pas mon adh?sion enti?re, faute de pouvoir l’appr?hender enti?rement, pouvait charrier le meilleur et le pire, tant rien n’est plus commode que de mettre un gilet.

» LIRE AUSSI – Robert Redeker: «L’agression contre Finkielkraut illustre le nouvel antis?mitisme, islamo-gauchiste»

On aura pu voir le pire samedi ? Paris, lorsque des antisionistes de banlieue, de jaune v?tus, s’en sont pris violemment ? Alain Finkielkraut en lui disant qu’il n’?tait pas la France mais qu’il devait rendre la Palestine. Caract?ristique typique de l’?tat d’esprit rustique de cette barbarie ? visage peu urbain, le plus haineux de tous traitait haineusement le philosophe de «haineux», la bave aux l?vres d?form?es par la haine. Manifestement, ces antis?mites-l?, m?me jaunies, ne correspondent toujours pas au portrait-robot de l’antis?mite r?v? par la macronie et la gauche antifascistes r?unies.

Manifestement, ces antis?mites-l?, m?me jaunies, ne correspondent toujours pas au portrait-robot de l’antis?mite r?v? par la macronie et la gauche antifascistes r?unies.

Au-del? de la m?diocre man?uvre du pouvoir de vouloir faire porter le chapeau et la rouelle ? l’ensemble des gilets pour les faire passer de mode, la mauvaise mani?re est aussi faite aux juifs d?sempar?s. Rien n’est plus vide d’effets et creux de sens que d’incriminer le Mal sans dire qui le commet. ? ce petit jeu de dupes, on se fait plaisir pour pas cher. Pour redire ce que j’ai ?crit dans le Nouveau Br?viaire de la Haine: lorsque le juif est v?cu comme faible mais riche et apatride, c’est l’ultra droite qui le m?prise ; lorsqu’il est peint en nationaliste fort, c’est la gauche extr?me qui lui prend le relais de la main.

Ainsi donc, c’est l’antis?mite mutant qui dit au Juif: «Dis-moi comment tu es, je te dirai comment je te hais»

Quant ? l’islam radical, il d?teste le Juif dans tous ses ?tats…

Le juif du r?el affirmera donc, qu’en France, ici et maintenant, les yeux braqu?s sur le bilan sanglant, c’est l’islam radical- et lui seul – (sous l’indulgent regard d’un islamo-gauchisme redoutablement puissant des deux c?t?s de la Manche et de la jubilation d’une ultra-droite r?siduelle toute aussi antisioniste), qui est l’unique auteur de la totalit? des attentats et assassinats meurtriers commis contre les juifs depuis la lib?ration. Un tag d’origine inconnue et deux poivrots dans le m?tro n’y pourront rien changer. Noyer le poisson, c’est tol?rer le poison. Tourner autour du pot, ne pas le crier haut et fort, c’est accepter qu’il se propage. Toute condamnation g?n?rale est donc pure hypocrisie instrumentale.

Dans ce triste contexte, l’instrumentalisation politique derni?re est de facture classique, pour ne pas dire ringarde. Elle ?mane sans surprendre de ce parti socialiste moribond qui, dans un dernier spasme, voudrait encore se persuader qu’il respire. Dans ce cadre m?dical d?sesp?r?, il arrive encore ? ?tre d?sesp?rant. Il a donc form? le fun?bre projet de faire d?filer contre l’antis?mitisme en discriminant arbitrairement les partis politiques sous l’angle antifasciste fantasmatique dont il porte inconsolablement le deuil. Ayant donc exclu les partis bien ? droite, il s’expose ? faire examiner ceux qu’il a s?lectionn?s.

Au-del? de la m?diocre man?uvre du pouvoir de vouloir faire porter le chapeau et la rouelle ? l’ensemble des gilets pour les faire passer de mode, la mauvaise mani?re est aussi faite aux juifs d?sempar?s.

Ainsi donc, le parti communiste fran?ais aura sans doute ?t? retenu, dans le cadre du combat contre l’antis?mitisme, pour avoir c?l?br? dans ses mairies les terroristes assassins de juifs en Isra?l, ? moins que ce ne soit pour cajoler dans les banlieues fran?aises les islamistes antis?mites. Sous ce strict crit?re, le parti de Monsieur Faure aurait d? inviter son parti fr?re dirig? ? Londres par J?r?my Corbyn, qui vient de confesser que son Labour avait un probl?me d’antis?mitisme, de venir honorer de ses pieds le macadam parisien.

Derni?re imposture testamentaire d’un parti cr?pusculaire.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2019/02/18/31001-20190218ARTFIG00071-faire-porter-le-chapeau-de-l-antisemitisme-aux-gilets-jaunes-une-lachete-face-a-l-islamisme.php

ENVIE D'AIDER LES GILETS JAUNES ?
Vous pouvez soutenir les Gilets Jaunes en faisant un petit don sur Tipeee afin d'améliorer nos organismes de communication et d'action ...
Je fais un petit don en cliquant ici

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
XMEN
Membre
XMEN

il est a regretter ces paroles et actes d’une seule personne !!!! et surtout profiter de cette faiblesse pour d?stabiliser et discr?diter le mouvement des gilets jaunes est bien a l IMAGE DU GOUVERNEMENT tout est bon dans le cochon mais rien n est bon dans le macron

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.