G7: La dernière chance pour Castaner de rester ministre ?

Lors du G7, qui s’ouvre samedi à Biarritz, les grands dirigeants mondiaux s’attendent à jouer une partie diplomatique serrée. Mais pour le ministre de l’Intérieur français, le rendez-vous a surtout des airs de couperet politique.

[…]

Pas simple techniquement, risqué politiquement

Relevant le risque représenté selon lui par les militants alternatifs, le journaliste a souligné que ce G7 n’avait pas été organisé dans un territoire rural et distant des grands centres urbains:

« Là, on est dans un entre-deux. Biarritz est une ville, dans un réseau de villes, pas loin de plus grandes villes comme Pau ou Bordeaux donc ça donne des cibles potentielles pour ceux qui se réunissent, les Black blocs et en plus il y a la spécificité française 2018-2019: les gilets jaunes. Va-t-il y avoir comme pendant cet hiver, l’effet guêpe, du noir, du jaune, du noir, du jaune? C’est ça aussi que craint Christophe Castaner qui n’a pas toujours été très habile dans la gestion de ces manifestations ».

« Et là on n’est pas à Paris, avec le préfet Lallement, on est dans une autre zone où il faut bâtir un autre dispositif. Ce n’est pas simple techniquement et il y a évidemment un risque politique pour lui », a ajouté Christophe Barbier. Ce dernier sait dans quelle situation il aborde la réunion internationale. Mais il est bien loin de savoir où il en sera lundi, à sa clôture.

bfmtv.com

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
soyons fermes
Invité
soyons fermes

en tout cas hier à la conférence il avait l’air plutôt détendu, en faisant des blagues et tout. Z’ont pas l’air inquiets les mecs.
Moi je le suis, car ça risque de partir en cacahuète.

Persigant
Invité
Persigant

Ces tout le gouvernement qui a le Couperet sur leur tête