Gilet Jaune et enfants « confisqu?s », on nous explique qu’il n’y a pas de rapport…

Contact? par franceinfo, le parquet de Belfort confirme que les deux enfants ont bien ?t? plac?s, mais pas parce leur p?re participe au mouvement de contestation.

L’histoire a rapidement d?pass? les rues de Belfort (Territoire-de-Belfort). Publi? dimanche 28 avril, un post Facebook laissait penser que deux fillettes en bas ?ge avaient ?t? plac?es en foyer parce que leur p?re est un « gilet jaune »« J’ai 4 ans, ma petite s?ur, 2 ans. Le 24 avril 2019 au matin, nous avons ?t? enlev?es ? papa et maman par la police et un repr?sentant des services sociaux et plac?es en foyer. Parce que papa est ‘gilet jaune' », peut-on lire sur ce message.

« Les deux affaires n’ont rien ? voir »

Contact? par franceinfo, le parquet de Belfort d?ment formellement cette version des faits. « Il y a deux affaires qui n’ont rien ? voir l’une avec l’autre », rectifie le procureur de la R?publique de Belfort, Eric Plantier. Il explique que l’individu a ?t? plac? en garde ? vue vers 6h30, mercredi 24 avril, dans le cadre d’une enqu?te pr?liminaire.

« Au d?but du mois, il s’en est pris ? plusieurs reprises aux forces de l’ordre sur les r?seaux sociaux, et notamment Facebook », d?taille le procureur. Des menaces et des outrages jug?s « graves ». Le manifestant, jusque-l? inconnu des autorit?s judiciaires, a dans la foul?e ?t? mis en examen pour « provocation publique ? commettre un crime ou d?lit » et « provocation ? s’armer contre l’autorit? de l’Etat ».

Info D?nich?e sur francetvinfo.fr, ? lire en int?gralit? en cliquant ici.

https://www.gj-magazine.com/gj/affaire-du-street-medics-jonathan-le-bris-communique-des-savoyards/