Gilets jaunes : 2 policiers accusés de violences le 1er mai à Paris renvoyés en correctionnel

Deux policiers sont renvoyés devant le tribunal correctionnel pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique ». Des faits présumés qui se sont déroulés le 1er mai à Paris lors de la manifestation des Gilets jaunes.

Le procureur de la République de Paris Remy a annoncé ce jeudi que deux policiers allaient comparaître devant le tribunal correctionnel pour des « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique » survenues le 1er mai à Paris. Il s’agit d’une première depuis le début du mouvement des Gilets jaunes.

actu17.fr

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

13
Discussions Libres

Magazine 200% GJ, lire Qui sommes nous pour comprendre notre politique de commentaires!
avatar
 
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
11 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Serge Van Dyck
Invité
Serge Van Dyck

Nous avons été témoin de dizaines de cas de violence policière gratuite, aussi bien l’ors des manifestations que sur les vidéo ,il devrait être des dizaines a être jugé , Pour purger la police de ces et ses brebis galeuses qui l’a déshonneur. De même que le ministre de l’intérieur qui Les a implicitement encouragé en niant toute forme de… Lire la suite »

Le pingouin
Invité
Le pingouin

Bonsoir,
Ce ne sont que des pauvres types qui ne risquent pas grand chose…
Les responsables sont les « Castaner, Lallement et bien sûr Macron, ce sont eux qu’il faut embastiller…
Dans embastiller il y a Bastille c’est drôle ça me rappelle quelque chose, pas vous ?.
Bonne soirée à tous

Antonia
Invité
Antonia

Super enfin…..

Pernambucano
Membre
Pernambucano

Comme par hasard, à quelques jours de l’anniversaire du mouvement on nous balance une info comme ça. C’est pour nous faire croire que la justice suit son cours. Ils sont renvoyés en correctionnelle mais pour quelle date et pour quelle peine? Les GJ interpellés le 1er mai, eux Ils sont passés au tribunal au plus tard le lundi 6 mai.… Lire la suite »

desiderium
Membre
desiderium

Tout ceci est honteux. Je ne comprends pas que 2 personnes seulement soient en accusation alors que tous les samedis, Les violences des FDO s’effectuent sans plus aucune retenue. Toulouse c’est encore plus fort, la manifestation ne c’est pas encore élancée qu’il tombe un nuage de lacrymogènes.

Chris38510
Membre
Chris38510

Oui pour au final quoi ?

Bruno Larrayadieu
Membre
Bruno Larrayadieu

Deux poids deux mesures.parmi les policiers le mot d’ordre doit être ne rien dire.nunez et castaner,vous ne savez pas ce qui c’est passé avant la vidéo comme si l’acte montré n’était pas déjà si flagrant.les deux policiers,c’est triste a dire,mais c’est déjà ça de pris!

Da.ad
Invité
Da.ad

Que la contagion se propage …
Il y a au minimum 50 blessures mutilantes …
Ca devrai aboutir à au mois 50 arrestations et peine de prison pour 50 policiers…
A moins que ce ne soit 50 fois le même ?!
Mais chut, il ne faudrait pas donner l’idée à castranière d’en désigner un coupable pour tous 😄😄😄

Will
Membre
Will

Petite lettre interne entre amis de la police…

20191107_190054.png
Will
Membre
Will

Tu vas voir tous leurs collègues vont être là en masse lors du procès pour faire pression….et les petits chantages des syndicats….
Il n’y aura que des peines avec du sursis ….

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.