Gilets jaunes : avec la crise du Covid-19, l’exécutif redoute un retour de flamme

Au sein de l’exécutif, le retour annoncé des Gilets jaunes, le 12 septembre, fait craindre des lendemains très tendus, quand les plans sociaux se multiplieront et les mesures de chômage partiel s’arrêteront. C’est parti pour une saison 2 ?

C’est une date, surlignée en rouge sur l’agenda d’Emmanuel Macron. Une date qu’au sommet de l’Etat, on redoute pour son caractère potentiellement explosif. Samedi 12 septembre, jour de la Saint-Apollinaire… mais surtout, le retour (annoncé depuis des semaines sur les réseaux sociaux) des Gilets jaunes. Le come-back a été initié à l’appel de plusieurs collectifs et de quelques personnalités, dont l’humoriste et putatif candidat à la prochaine présidentielle, Jean-Marie Bigard. Mobilisera, mobilisera pas ?

Au moment où le pays s’apprête à affronter une potentielle cascade de plans sociaux, qu’il tente de redresser son économie grâce au plan de relance de 100 milliards qui sera dévoilé le 3 septembre, et que l’épidémie connaît un regain inquiétant, Emmanuel Macron n’avait pas besoin de cela. « Quand une partie des gens ont le sentiment d’être déclassés, que rien ne change, oui, c’est un souci », concède un proche du président. « Avec le chômage partiel, les effets de la crise ont été momentanément figés. Mais, quand on en sortira, il va y avoir une accélération qui touchera les grands groupes comme les petites structures. Cette crise sanitaire va devenir une crise économique qui se transformera à tous les coups en crise sociale », voit venir un cadre de la majorité.

leparisien.fr

ENVIE D'AIDER LES GILETS JAUNES ?
Vous pouvez soutenir les Gilets Jaunes en faisant un petit don sur Tipeee afin d'améliorer nos organismes de communication et d'action ...
Je fais un petit don en cliquant ici

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
flox
Membre
flox

😂😂😂Vous faites vraiment marrer les trolls🤣🤣🤣… on est soit disant des rageux debile et machin et machin, mais a voir vos commentaires, j ai envie de dire BIENVENUE AU CLUB!!!! 🤣🤣🤣Merci de confirmer ce que j ai commenter dans un autre article.Merci beaucoup 🤣🤣🤣🤣

Bruno Larrayadieu
Membre
Bruno Larrayadieu

Son appréhension,c’est probablement du pipeau,il est tellement ARROGANT qu’il sera capable de croire qu’il pourrat inverser les effets de la crise économique du monde d’après.MACRON,ON VIENT TE CHERCHER CHEZ TOI(pour te citer)

Lechat
Invité
Lechat

Selon Jupiter premier et dernier nous n’aurions jamais manqué de masque !

flox
Membre
flox

Wahou!!! Mais ces trolls sont tjr la…. vous cherchez des potes? Une petite sodomie??

Pernambucano
Membre
Pernambucano

L’autre jour, j’avais décidé de « franciser » le mot troll sous la forme de trôle. Aujourd’hui je rajoute « trôleur », c’est plus pratique d’utilisation. Quand je parlerai d’un contrôleur, ce sera plus simple à placer dans une phrase. Sinon, macrotte qui nous fait son cirque pour le 12 septembre, on connaît, certains se diront que si des millions de personnes sont dans… Lire la suite »

Lechat
Invité
Lechat

Quand nos gouvernants vont ils cesser de se foutre du monde ?


https://www.youtube.com/watch?v=Qu2Bak43I5Y

Lechat
Invité
Lechat

La macronie de droit divin y’en a marre !

Pernambucano
Membre
Pernambucano

J’ai eu malheureusement, comme beaucoup sans doute, l’occasion d’aller à l’hôpital pour rendre visite à des proches et je n’ai jamais rechigné à mettre un masque,voire une charlotte, etc…., pour pouvoir passer un moment auprès d’eux Je l’ai déjà dit, mais les contrôleurs ont la mémoire courte, alors je me répète, en mars nous avons réclamé des masques, mais aussi… Lire la suite »

Lechat
Invité
Lechat

Sans commentaire.

1 FRANCE.PNG
Lechat
Invité
Lechat

Verdi, livraison du jour : Nous avons le devoir de nous insurger !
https://www.youtube.com/watch?v=h_uVtjplEQQ

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.