Gilets jaunes : un policier filmé en train de frapper un manifestant au sol, l’IGPN saisie

À l’origine de la vidéo, une manifestante. Sur les réseaux sociaux, elle se fait appeler Pat Ricia. Dans les colonnes du Parisien, celle-ci explique que « les CRS ont commencé à charger alors qu’il ne passait rien ». Sylvie, également témoin de la scène, indique que le jeune manifestant « n’a rien fait, les CRS l’ont attrapé, mis au sol, […] et lui ont donné des coups de poing dans le visage ». Le parquet de Paris a annoncé qu’une enquête pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique » a été confiée à l’IGPN. « Le préfet de police a demandé à la direction de l’ordre public et de la circulation de faire toute la lumière sur cette action, en ouvrant une enquête administrative interne, confiée au service d’évaluation et de contrôle », a expliqué la préfecture de police.

[…]

Enquête ouverte

À l’origine de la vidéo, une manifestante. Sur les réseaux sociaux, elle se fait appeler Pat Ricia. Dans les colonnes du Parisien, celle-ci explique que « les CRS ont commencé à charger alors qu’il ne passait rien ». Sylvie, également témoin de la scène, indique que le jeune manifestant « n’a rien fait, les CRS l’ont attrapé, mis au sol, […] et lui ont donné des coups de poing dans le visage ».

Le parquet de Paris a annoncé qu’une enquête pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique » a été confiée à l’IGPN. « Le préfet de police a demandé à la direction de l’ordre public et de la circulation de faire toute la lumière sur cette action, en ouvrant une enquête administrative interne, confiée au service d’évaluation et de contrôle », a expliqué la préfecture de police.

ladepeche.fr

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Bruno Larrayadieu
Membre
Bruno Larrayadieu

Un responsable de syndicat de police a déclaré à la télé que le manifestant qui c’était fait défoncé la tête avait craché son sang face au policier (casqué) donc cela justifiait de s’acharner sur lui.a quand le prochain policier qui crache son sang!

Serge Van Dyck
Invité
Serge Van Dyck

L’arbre qui cache la forêt des violences policières sans justification.

Patricia Carniaux
Membre
Patricia Carniaux

J’ai regardé hier soir LCIet il y avait 2 policier d un certain âge et au sujet de cet VIDEO il disait qu elle datait d un an non mais la blague je pense que cet fois si LJPN prend et s occupe enfin de toutes ces monstrueusesites je ne pense pas que sa date d un an FOUTAGE de… Lire la suite »

Daniel
Invité
Daniel

Avant il était caché dans l’ombre mais maintenant on voit tous leurs vrais visage les politiciens les policiers les ministres le président tous ceux qui sont censés faire raigné l’ordre ce sont tous des pourris du gouvernement à la télévision c’est eux qui contrôle les télé aussi le peuple s’est réveillé trop tard

Muriel
Invité
Muriel

Leurs défenses c est qu il leur a craché du sang au visage !!!
Allô quoi? Si il crache du sand c est que vous l avez fracassé abrutis😡😡😡🤮🤮🤮

Christine Strohl
Membre
Christine Strohl

Nous attendons un dédommagement pour tous ces gens maltraités dans leur chair et qui resteront marqués à vie.
Et bien sur des suspensions dans la police.!

franck
Invité
franck

Avant j’étais assez rassuré: La racaille était dans les banlieues.
Maintenant elle est dans la police.

Je ne m’arreterai plus à un controle de police, je préfére m’enfuir et rester vivant.

Freak
Invité
Freak

Ah, ben si l’IGPN est saisie alors…..

Piraterie
Invité
Piraterie

Bravo la police… Dommage que ça ne soit pas la grande gueule de willou…

Will
Membre
Will

Pas étonnant avec des abrutis comme ça….cette police issue directement de l’extrême droite radicale..

Allez DUCON reponds….

20200120_123401.png
20200115_223709.png
Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.