Gilets jaunes : une étudiante blessée grièvement conteste les conclusions de l’IGPN

©PHOTOPQR/LE PARISIEN ; Illustration au siège de l'IGPN à Paris dans le 20ème arrondissement de Paris le 21 juin 2018 photo LP/Yann Foreix ©Yann Foreix (MaxPPP TagID: maxnewsspecial223613.jpg) [Photo via MaxPPP]

Une femme blessée en marge d’une manifestation de « gilets jaunes » à Marseille (Bouches-du-Rhône) conteste les conclusions de l’ IGPN. Elle a saisi la justice et une instruction a été ouverte.

Maria conserve encore les séquelles d’une très grave blessure qu’elle a subie lors d’une manifestation de « gilets jaunes » en décembre 2018. Onze mois après les faits, le rapport de l’IGPN n’est pas parvenu à identifier les policiers qu’elle accuse. « C’est un peu comme si je lisais un roman policier ou un film », explique-t-elle. À Marseille (Bouches-du-Rhône), le 8 décembre dernier, Maria passe à proximité d’une manifestation. Lors d’affrontements, elle dit avoir été plaquée au sol par un groupe de policiers. Violemment frappée à la tête, la jeune étudiante est grièvement blessée. Elle dépose alors plainte pour tentative d’homicide.

francetvinfo.fr

8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Will

N’y a t’il pas possibilité de porter une plainte massive contre L’IGPN ( donc contre l’état) , à la cour pénale internationale….??

desiderium

L’IGPN c’est pas une finalité en terme de décision et heureusement
Elle a raison cette jeune femme de poursuivre, surtout qu’elle doit être bien conseillée.
Tous ceux qui ont subi des agressions doivent porter plainte contre la personne mais aussi contre les donneurs d’ordres.
Peut-être qu’aujourd’hui ils se sentent protégés mais demain sera moins rassurant.

com.

un pourri tous pourris

Bruno

Une police corrompue et barbare entache a tout jamais l’image de défenseur de la nation lors des attentats.

Bébert

Bonjour à tous et bonjour les GJ . l’affaire Malick Oussekine a été vite enterrée, vite oubliée. Peut être parce que ce nom n’est pas français ? Qui connait la suite donnée à cette affaire ? Il fut assassiné par la brigade volante ( dissoute depuis) et dans la même situation…sauf qu’aujourd’hui, on film( les murs ont des yeux), et… Lire la suite »

com.

ILS SONT JUGES ET PARTIES

Titi03

IGPN : Impunité Générale de la Police Nationale….