Grève : la cagnotte de la CGT affole les compteurs

Après trois semaines de grève, la mobilisation contre la réforme des retraites ne s’essouffle pas. Les grévistes ont de quoi voir venir.

Les Français continuent de soutenir la grève interprofessionnelle, entamée il y a déjà trois semaines. Pour preuve, une cagnotte a été lancée pour venir en aide à ceux qui se mobilisent contre la réforme des retraites. Intitulée « solidarité financière avec les salariés en grève », elle a réussi à convaincre puisque 19 264 personnes ont donné de leurs poches. Le tout, pour la jolie somme de 1,2 million d’euros. Certains donateurs se sont montrés particulièrement généreux en cette période de fêtes puisqu’ils sont nombreux à avoir donné 150, 200 voire 300 euros.

planet.fr

21 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Henri DECOBERT

Les compteurs ne s’affolent pas du tout, il faudrait beaucoup plus. Pour continuer la grève, il faut que les grévistes puissent payer leurs loyer et charges sans s’endetter, donc pour un mois de grèves, il faut au moins 1000€. 1,2 millions permet alors d’entretenir 1200 grévistes, hors, ils sont beaucoup plus nombreux.

Manip

Affolez-vous plutôt de savoir où est celle de Drouet. Toujours personne ici pour amener un début de preuve de votre argument à tous (cagnotte bloquée par l’état / le gouvernement, on ne sait d’ailleurs pas qui bloque et où) ?

Will

La cagnotte permet de donner moins de 10 euros par jour aux grévistes, si c’est cela affoler les compteurs….

didier lebreton

C’est vrai pas assez mais quand même c’est bien, maintenant à nous de continuer à les affoler ces compteurs les grévistes se battent pour la France entière que tout le peuple français soit solidaire

Luisa Lacroix

Je trouve peu étant donné l’enjeu. Ils se battent pour des millions de personnes. Il faudrait des millions de donateurs. J’ai envoyé un chèque ce matin et je ne suis pas concernée directement, puisque nous sommes retraités mais solidaires.

Ploquette

C’est pour tous les grévistes syndiqués ou non ?