Journée internationale de la non-violence : « la plupart des gilets jaunes sont non violents »

Ce mercredi, c’est la Journée Internationale de la non-violence. Au fil des actes des Gilets Jaunes, la violence est beaucoup ressortie : violences policières, Black Blocs, poubelles brûlées et vitres cassées… Le président de l’association « Gilets Jaunes du 21 », lui, revendique son pacifisme.

Gilet jaune, est-ce que cela veut forcément dire « violence » ?

« Pour moi, la violence n’est pas la solution, » insiste Joanny Brun, qui est là depuis le début du mouvement. « La plupart des gilets jaunes ne sont pas violents ou ceux qui le sont devenus, le sont devenus par effet de cause, soit parce qu’ils ont subi de la violence pure,explique ce dernier. Mais à la base quand le mouvement a commencé le 17 novembre, jamais on n’avait imaginé que cela finisse comme ça avec autant de personnes esquintées physiquement. »

francebleu.fr

10 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Le Petit prince

2 octobre : journée internationale de la NON VIOLENCE.

Oula j’ai raté un episode-là ? Car les FDO sont tout, sauf non violents.

C’est pour ça que les FDO ont choisi de manifester, eux qui ne sont pas très avares pour matraquer, gazer et nasser les manifestants et les non-manifestants, comme les touristes

Vangogh

Vous voulez nous faire croire que les fo qu’elles que soit leurs pelotons ne sont pas violent???? Nous les avons vus à l’œuvre depuis que les manifestations des gj ont commencées.

Titi

SURTOUT NE LE DITES PAS À BENALLA…. OU À CASTANER ! 😉

Hubert

La bonne blague !😂

Marchand Jacques

Il y a, pourtant, bel et bien eu des violences de la part des mercenaires de Macron. Et cela envers une patronne d’un bar-restaurant, assez sympa d’ailleurs : « Le Bœuf Blanc ». Son crime ? avoir permis au Street Medics qui sont, pourtant, sur le terrain pour aider les blessés aussi bien chez les Gilets Jaunes que chez les forces de… Lire la suite »

Marko

Ils ne sont pas violents, juste trop cons pour se rendre compte qu’ils ne font que de la merde.