La détermination des gilets jaunes Marseillais est au Maximum

Infatigables, les gilets jaunesmanifestaient pour la 22e fois, samedi à Marseille. Un acte aussi « pour la liberté de manifester ».

Départ sous le soleil pour plusieurs milliers de gilets jaunes, samedi à Marseille. Même après 22 semaines de mobilisation, la détermination des manifestants reste intacte.

« Nous sommes dans une phase du mouvement. On ne reviendra pas à notre vie d’avant, si nous sommes toujours là c’est parce que nous sommes sortis de la solitude, nous avons conscience de qui est l’ennemi », explique Justin, gilet jaune depuis « 43 ans ». Le projet de privatisation des Aéroports de Paris (ADP) et la fin du grand débat ont passablement remonté les manifestants. « Même si Macron fait un geste pour les retraités ces prochains jours, ça ne changera rien à la réforme qu’il veut faire après », gronde une gilet jaune martégale avant de quitter le Vieux-Port.
Le trajet de la marche, toujours non déclarée, reflétait les désaccords entre les différents membres du mouvement. Alors qu’ils devaient se rendre à Notre-Dame de la Garde, ils ont finalement remonté le boulevard de la Corderie pour revenir aux Vieux-Port. Ils étaient d’ailleurs bien plus nombreux que pour l’acte précédent, qui s’était déroulé sous la pluie. Mais un nombre insuffisant pour certains : « La mobilisation est faible comparée au nombre d’habitants de la ville », constate tristement Sophie, une secouriste. Pour elle, cette situation « est liée aux trop grands nombres de groupes et de collectifs manquant d’unité ». Elle rappelle pourtant « que les revendications des gilets jaunes concernent tout le monde ». Et tout le long de leur trajet, c’est un concert de klaxons qui les accompagne.

Source: LaMarseillaise

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone