Le Sénat vote la suspension des allocations familiales pour les parents d’élèves absentéistes

La mesure figure parmi les demandes de la droite depuis la suppression de la loi Ciotti en 2013. Avec l’avis défavorable du gouvernement et alors qu’un amendement similaire a été rejeté par l’Assemblée, l’amendement a peu de chance de figurer dans le texte final.

« Quand on est pragmatique et pas idéologue sur cette question, on sait que ça ne réglera rien. On ne frappe pas au portefeuille des familles qui sont souvent les plus en difficulté. » Samia Ghali, sénatrice PS des Bouches-du-Rhône, s’est vivement opposée à l’amendement, évoquant l’importance des allocations familiales pour les familles à faibles ressources. « L’enfant ira chercher ailleurs ce que vous lui avez enlevé dans la famille, il ira le chercher chez les dealers, à l’école de la rue », a-t-elle plaidé.

GJ Mag est une revue de presse sourcée: lemonde.fr lire en intégralité.

Notez cette info

Commenter cette info

avatar
Photos et Images
 
 
 
Audio et Videos
 
 
 
Autres Fichiers
 
 
 
  S’abonner  
Notifier de