Le torchon brûle entre Darmanin et les journalistes

Représentants de la profession et associations dénoncent la publication du schéma national du maintien de l’ordre qui, selon eux, pourrait compliquer davantage le travail des journalistes couvrant les manifestations

  • Dans un rapport publié mardi, Amnesty International dénonce les arrestations de journalistes durant les manifestations de « gilets jaunes ».
  • Alors que le travail des reporters sur le terrain est déjà compliqué, la publication du schéma national du maintien de l’ordre il y a quelques jours suscite des craintes d’une partie de la profession.
  • Le ministre de l’Intérieur a promis de recevoir les représentants de sociétés de journalistes de plusieurs médias. En attendent, le Syndicat national des journalistes et la Ligue des droits de l’homme ont déposé un référé devant le conseil d’Etat.

Couvrir le mouvement des « gilets jaunes » n’a pas toujours été facile. Conspués par moments par les manifestants, nombre de journalistes ont également été interpellés et placés en garde à vue, ou ont «  subi des blessures, semble-t-il infligées par les forces de l’ordre », dénonce Amnesty Internationaldans un rapport publié ce mardi. « La situation est inquiétante », assure à 20 Minutes Anne-Sophie Simpere, responsable de plaidoyer « libertés » au sein de l’organisation. D’autant plus que la  publication récente du schéma national du maintien de l’ordre, « qui contient des dispositions spécifiques pour les journalistes », ne l’aide pas à croire que la situation va s’améliorer sur le terrain.

20minutes.fr

16 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Soum

N’oublions pas que sans ces journalistes qui sont sur le terrain, des affaires comme Benalla serait passées à la trappe…

Soum

Appelez les pompiers !

Soum

Les GJ qui se posent en défenseurs des journalistes alors qu’ils les insultaient et les menaçaient. Ils n’ont vraiment aucune fierté ces révolutionnaires d’opérette.

Troll en jaune

Ce schéma national du maintien de l’ordre ne concernera pas les lecheurs de cul de BFM.

Carrent!

Stop!!!! Il y a peu Lechat anoncanot que le 20 minutes étzot un média corrompu donc cet article est faux non?

Bruno Larrayadieu

Victimes d’une dictature qui s’ignore et qui impose et censure