«Les black Blocs étaient des policiers » je suis témoin, je les ai vu et je le confirme

Une fois de plus, un témoignage affirme ques policiers « se déguisent » bien en Black Blocs et pas uniquement dans le but de réaliser des interpellations de gilets jaunes …

177 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Philippe

Les paparazzis jaunes montrez vos photos.

André BERGNE

Depuis toujours la police joue ce jeu. castaner en est le chef d’orchestre il exhorte « SES » troupes (comme il dit) à toujours plus de violence. On est loin du préfet de Paris qui en 1968 disait que tout policier qui frappe un homme à terre se déshonore! ou est l’honneur des policiers d’aujourd hui et du minister (qui veut étymologiquement… Lire la suite »

Patrick

Dans les manifestations ils se déguisent en manifestant ce n’est pas nouveau..

Havard

Je confirme nous les avons vue se changer a la madeleine sans aucune honte d ailleurs ça été toujours ça dès le début du mouvement rappelez vous l arc de triomphe

stephane

il faut trouver un moyen de le prouver de manière très concrète. Sans cela le gouvernement se cachera toujours derrière ce sacro-saint mot inventé par eux : le complotisme

Muriel

Eh oui ce n’est pas nouveau j avais été témoin de la même chose à Bastille au début du miuvement

Pistil

Evidemment que les policiers infiltrent les Black blocs, les islamistes, les mafieux, les trafiquants de drogues…et ils ne s’en cachent. Et tout cela est plutôt rassurant. En 30 ans, jamais vu une preuve formelle de policiers casseurs !

Mickey

Adolph avait les mêmes méthodes.

Aïe aïe aie

Cette brave dame a donc vu 5 policiers habillés en noir monter dans un camion de police?
Je comprends qu’elle soit scandalisée, quand on prend conscience de telles combines policières!.. 😂
Bon après faudra me dire à quel moment elle dit les avoir vus commettre quoi que ce soit comme certains se sont empressés de commenter.

Toto

Un ramassis de connerie votre GI Joe mag….
Vous n’avez rien d’autre a faire que de vous montez la tête sur un ramassis d’âneries . Pathétique.