Les policiers deviennent « gilet jaune » le 2 octobre ? Ils visent Emmanuel Macron

Les syndicats de police veulent lancer un « premier avertissement » à l’attention de la présidence de la République.

L’ensemble des syndicats de police ont lancé, mardi 10 septembre, un appel à une « marche nationale de la colère » le 2 octobre à Paris, une première depuis plus de quinze ans et un « premier avertissement » à l’attention de l’Elysée.

« C’est historique, souligne Fabien Vanhemelryck du syndicat Alliance, à l’initiative de l’appel. Le dernier appel comme ça remonte à 2001. Et si on appelle toutes les organisations à se réunir dans la rue, c’est qu’il est grand temps de lancer le premier avertissement en haut lieu. »

[…]

« Le gouvernement sous-estime le pouvoir de nuisance que nous pouvons avoir si on commence à se mettre en colère. »

nouvelobs.com

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Christian Bonneau
Membre
Christian Bonneau

On risque de se retrouver face à un drôle de paradoxe : des policiers qui vont s’accorder un droit qu’ils refusent aux gilets jaunes, celui de manifester.
Il faudra qu’ils nous expliquent pourquoi ce qu’ils veulent obtenir est plus légitime que ce qui est défendu par des personnes vivant de plus en plus mal car de plus en plus pauvres.

Will
Membre
Will

Ils vont peut être se faire matraquer la gueule par leurs collègues…….

MICHELLE17
Membre
MICHELLE17

J’ai dû relire trois fois….tellement je ne pouvais penser à un tel renversement, vu quelques actions violentes samedi contre certains GJ.
Macron a du souci à se faire.
Il l’a voulu cette place et vouloir faire ces réformes contre le peuple.
Qu’il assume MAINTENANT et tant pis pour lui.

Mala
Membre
Mala

Il ne faut pas les mettres tous dans le même sac gj svp il y a des bon policiers .

Christopher
Invité
Christopher

Moi, je vote baston gendarmerie versus police.
Une fois, il était face à face et on était quelques derniers au milieu en fin de manif et c’était assez drôle car il gazait au milieu et envoyait encore le camion à eau. On a espérer un combat entre eux mais ils ont pas voulus.

Tommy
Invité
Tommy

Si on regarde l’article original, sur le Nouvel Obs, il n’est aucunement fait référence aux Gilets Jaunes. Les policiers veulent manifester pour protester contre les suicides dans leur travail.
Vous essayez de récupérer leur manifestations en modifiant le titre original en y mettant « Les policiers deviennent Gilet Jaune », mais ce titre ne représente aucunement leur manifestation.

Pernambucano
Membre
Pernambucano

Certes ils aimeraient avoir leurs week-ends libres, certes ils voudraient récupérer leurs heures supplémentaires, mais aux dernières nouvelles ils demandent pour cela que les sanctions pénales contre les manifestant. e. s soient alourdies. C’est pas très « jaune »…

Christopher
Invité
Christopher

Parmi leurs 5 revendications dans l’article , seules deux semblent nous concerner :
– réponse pénale réelle, efficace et dissuasif.
– service public de qualité (dans quel sens ? )
Je crains qu’il ne est rien à foutre de nous.

Degand
Invité
Degand

Même s ils devaient manifester il faut pas oublier qu eux aussi doivent tomber car ils ont TOUS oublié leur mission première

JKY56
Invité
JKY56

Bin il était temps… 10 mois, quelle rapidité de jugement….. #RESIST 👊✌

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.