Loi «sécurité globale» : l’Assemblée nationale adopte l’article 24 sur la diffusion d’images des forces de l’ordre

Le controversé article 24 de la proposition de loi « sécurité globale » vient d’être adopté par l’Assemblée nationale dans une ambiance tendue, par 146 voix pour et 24 contre. Il pénalise la diffusion malveillante d’images ayant pour but de porter atteinte aux forces de l’ordre.

Le texte prévoit, « sans préjudice du droit d’informer », de pénaliser d’un an de prison et 45 000 euros d’amende la diffusion de « l’image du visage ou tout autre élément d’identification » d’un policier ou d’un gendarme en intervention lorsque celle-ci a pour but de porter « atteinte à son intégrité physique ou psychique ».

actu17.fr

9
Discussions Libres

Veuillez Connexion pour commenter
6 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Michel erque
Membre

C’est normal que la loi soit adoptée, les policiers sont là pour nous protégé des racailles, et non pour que ces lâches en profitent pour s’en prendre à leurs familles. ( Les débiles jaunes sont spécialisées pour les menaces sur internet).

Marjorie
Membre
Marjorie

Diffusion malveillante = délit d’intention = censure. Comment fait on pour DEVINER l’intention de quelqu’un ? Evidemment c’est impossible. Dans toutes les stratégies et désinformations, on finit toujours par se prendre les pieds dans le tapis. On oubliera donc les mouvements sociaux et on effacera de la mémoire collective les mutilés pour retenir l’ORDRE. Bienvenue dans votre nouveau monde.

Le chat
Membre

Contrairement à ce que veulent faire croire nos merdias la France bouge !

https://odysee.com/@les-interviews-de-deb:1/gouverne-ment-toi-d-avoir-peur:9

Gery Lemaire
Membre

Policier non filmé… Bavure autorisé…

Loi globale floutage.jpg
Gery Lemaire
Membre
Bruno Larrayadieu
Membre
Bruno Larrayadieu

L’amendement du gouvernement et la rue(avocats et presse inclus) ont permis de faire bouger les lignes.comme quoi les députés ne sont pas seuls à décider du monde dans lequel on doit vivre.

inbound2249142346980368032.jpg
Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.