Les dépôts pétroliers toujours bloqués

Les professionnels du bâtiment protestent contre la suppression de leur avantage fiscal sur le gazole « non routier ».

Quatre dépôts pétroliers restent bloqués, samedi 30 novembre au soir, dans l’ouest de la France, indiquent France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Maine. Depuis vendredi matin, des professionnels du BTP bloquent les accès aux dépôts de Lorient, Brest, Vern-sur-Seiche (près de Rennes) et du Mans, pour protester contre la suppression de leur avantage fiscal sur le gazole « non routier ».

Les professionnels du BTP protestent contre la suppression de leur avantage fiscal sur le gazole « non routier », un carburant utilisé notamment dans le secteur agricole et dans les travaux publics, pour les engins de chantier, moins cher que celui que l’on trouve en station service.

francetvinfo.fr

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

15
Discussions Libres

Magazine 200% GJ, lire Qui sommes nous pour comprendre notre politique de commentaires!
avatar
 
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
4 Fils de commentaires
11 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Spepsy
Membre
Spepsy

Quelle division de la part des français ça me trou le boul de voir autant de professionnels faire des grèves chacun de son côté, alors que tout le monde en France sais très bien que tous Unis nous aurions déjà plié ces charognards du GVT…. 😓😓

Nous
Membre
Nous

L’union fait la force………. No

Jeff2cy
Membre
Jeff2cy

Lorsqu’il y a des blocages de dépôts de carburant, on remarque tout de suite la belle solidarité entre les automobilistes qui se pressent pour faire leur plein à 10-15 € plus remplir des jerricans… Ils organisent eux-mêmes la pénurie. Qu’ils sont cons et les politiques se marrent car les moutons s’agitent mais ne se rebelles pas. Le carburant est vital…… Lire la suite »

Beurk
Invité
Beurk

France divisé le gouvernement rigole jeudi on verra rien comme d’habitude l’union fait la force l’oignon la soupe pauvre France les anciens doit se retournée dans leur tombes quand on voit les paysans reculé à Paris toute façon j’i croit plus du toug

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.