Macron : ce scandale qui éclabousse son restaurant préféré, La Rotonde

Le restaurant parisien favori du président de la République Emmanuel Macron, la Rotonde, a été dans le viseur de l’administration fiscale. L’établissement dissimulait une partie de ses recettes.

l’établissement cachait une partie de ses recettes effectuées en espèces. Habituée à être fréquenté par des stars, telles Alain Souchon, Laurent Gerra ou Dominique Strauss-Kahn, la Rotonde ne déclarait pas toujours les notes payées en liquide. L’administration fiscale s’en est rendu compte et a imposé un redressement fiscal de 1,6 million d’euros. L’affaire a également donné lieu à un procès devant le tribunal correctionnel pour fraude fiscale apprend-on

closermag.fr

63 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Severine

Attention. Boire un coup dans votre bistrot habituel vous expose à des risques énormes si celui ci n’est pas en règle. Ridicule

Lehn

Je ne vois pas ce que Macron vient faire la dedans,moi aussi j’y ai déjà été et alors .

Fred Satya

« l’établissement cachait une partie de ses recettes effectuées en espèces.  »
Tous les bars de France font un minimum de 10% au black. C’est connu, même de l’administration fiscale.

Paul

Ridicule. Je ne vois pas en quoi cela concerne Macron.

Donc ?

Et ?

Pernambucano

Rappelez-vous que ceux qui vendent la panique sont les mêmes qui vendent les vaccins

Yoann

6473 vues….Et ??? 46 commentaires….dont 17 de Will…Et c’est un site de gj ???

patrick gourrat

Merci Patron: 62.000 millionnaires en plus dans notre pays et à eux on ne leur demande rien, même pas l’ISF

Bruno Larrayadieu

Dommage pour eux après leur incendie.les restaurants préférés de nos présidents n’ont vraiment pas de chance.😀

Will

« Nous avons de l’argent » : des millionnaires demandent à taxer davantage les plus riches contre la crise du coronavirus… Cette lettre signée de 83 millionnaires est publiée avant la réunion des ministres des Finances du G20 et du sommet européen extraordinaire sur la relance de l’UE. « Immédiatement » et « de manière permanente ». Dans une lettre (en anglais) publiée lundi 13 juillet,… Lire la suite »