Macron interpellé par 2 soignantes lors de son déplacement à la Pitié-Salpêtrière: « On est désespérées, on ne croit plus en vous »

« Je n’ai pas envie que la bonne énergie retombe et que le désespoir s’installe », a-t-il indiqué. « Avant même le Covid-19, on était déjà désespérées depuis des années. C’est gentil la prime. On la prendra quand même, mais ce que l’on veut c’est la revalorisation [de nos salaires]. Sur chaque promesse, vous nous rajoutez des conditions. On est désespérées, on ne croit plus en vous », a déclaré une soignante

jeanmarcmorandini.com

13 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Thibault

Un radin reste un radin ….Il est sourd aux demandes mais par contre est toujours prêts à se remplir les poches….Et ne parlons pas des promesses qu’il vous fait sur l’instant mais dés que la crise sera totalement passée il oubliera tout aussi vite….Un conseil exigeons de tous ces politiciens des ÉCRITS .

Pernambucano

Il ne s’y attendait pas, le macrotte. Pris au dépourvu, il ne trouve qu’une seule promesse qu’il aurait tenu , celle de revenir à la salpêtrière. Lamentable, ce guignol, soutien total aux personnels soignants.