Malaise de la police : ce sont les « gilets jaunes » qui en parlent le mieux

S’il est un sujet qui divise les « gilets jaunes », c’est bien la police. C’est même la principale dispute entre eux. Il y a deux groupes. Ceux qui prônent « le respect », étant donné qu’on ne sait jamais qui est vraiment la personne derrière un uniforme ; et ceux qui trouvent détestable une police qui accepte de tirer des balles de LBD sur des manifestants pacifistes dans leur grande majorité. Les historiens parlent déjà d’une violence « sans précédent » sous la Ve République, mais, à l’approche de l’acte 53 qui marquera l’anniversaire du mouvement, certains « gilets jaunes » continuent tout de même de poursuivre chaque samedi un fragile dialogue avec la police. Magali, « gilet jaune » de Bagnolet (Seine-Saint-Denis), rencontrée lors de l’acte 8, résume prosaïquement :

« Les flics sont dans la même merde que nous. Nous défendons les services publics et donc la police, ce qui augmente notre incompréhension quand les flics s’en prennent à nous. »

Le 21 septembre encore, lors de la marche commune « gilets jaunes – climat » (acte 45), certains d’entre eux expliquaient aux policiers postés à la station Luxembourg qu’avec la réforme en cours, leur retraite serait minuscule. « Castaner [ministre de l’Intérieur, NDLR]ne vous paiera jamais vos heures supplémentaires. On vous prend pour des cons », leur disaient les mêmes l’hiver dernier, frigorifiés sous la pluie et la neige.

https://www.nouvelobs.com/societe/20191002.OBS19219/malaise-de-la-police-ce-sont-les-gilets-jaunes-qui-en-parlent-le-mieux.html

12 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
desiderium

https://youtu.be/94ekVu-qoks
Ce lien explique pourquoi il y aura toujours un monde entre la police et la rue.
Corporatisme face à l’individualisme
Fonction publique face au privé
Le gilets jaunes a ca de bien qu’il peut rassembler tout le monde et c’est en ca qu’il fait peur.

Spirou

L’état policier est le danger qu’il faut impérativement éviter à la France. Le danger est face à vous ils sont en noir et vous gaz ils croient qu’ils ont la souveraineté et reproduisent les mêmes erreurs que les révolutionnaire de 1789 et de Jacques Sepir sur la notion de souveraineté. C’est ce qui explique autant d’agressivité et de violence envers… Lire la suite »

cram

ils ont la trouille d’une mise en examen pour violence aggravée et une révocation. ils ont dépassés la limite depuis longtemps leur manif est illégitime

Seb le gilet jaune

Les flic son tous les même a par quelques exceptions il son tous de vrai salaupard qui aime nous mutilé et nous éporgnee un vrai gilet jaune ne peu pas respecté ses ordure vendu a Macron et castaner qui leur fait miroiter la paye des heures supplémentaires alor qu’on ses tous que c’est inpossible le gouvernement a plus un rond… Lire la suite »

Marchand Jacques

Je crois que ce sont les Gilets Jaunes les moins dogmatiques qui sont les plus à
même de pouvoir échanger avec la police, tout de même. Car ce que nous essayons pas de faire n’est pas politique et nous avons une vision plus large de la société, laquelle va
vers une totale dérive, en elle-même. 🙁