Marlène Schiappa : « Faire la grève du sexe, c’est aussi se priver soi-même »

Pour dénoncer le durcissement de la loi sur l’avortement en Géorgie, Alyssa Milano appelle à « boycotter le sexe ». Une initiative dénoncée en France par Marlène Schiappa la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes.

La secrétaire d’Etat en charge de l’égalité des femmes et des hommes estime que le sexe n’est pas un service qu’on rend à autrui. « Faire la grève du sexe c’est aussi se priver soi-même », défend-elle sur son compte Instagram. « Menacer de faire grève en réaction aux régressions du droit à l’IVG, c’est comme nous punir une nous-mêmes une deuxième fois », écrit-elle, assurant qu’il est « temps de considérer que les femmes aussi ont droit à une sexualité libre et épanouie »

GJ Mag est une revue de presse sourcée: lci.fr lire en intégralité.

Notez cette info


Restez informé avec notre application gratuite !

Commenter cette info

avatar
Photos et Images
 
 
 
Audio et Videos
 
 
 
Autres Fichiers
 
 
 
  S’abonner  
Notifier de