Même à Hongkong les manifestants n’ont pas de mains arrachées comme en France

Une manifestante hongkongaise est devenue le symbole de la révolte après avoir été gravement blessée à l’oeil par un projectile supposément tiré par la police.

Une femme blessée à l’œil mais pas de mort ou de main arrachée

Contactée par CheckNews, la porte-parole d’Amnesty International à Hong Kong indique que l’ONG ne dispose pas de chiffres officiels exhaustifs ni de répartitions par type de blessures. Elle assure tout de même que «personne n’est mort à cause des affrontements» entre la police et les manifestants. L’ONG n’a pas non plus eu vent d’amputation suite aux manifestations.

Le sujet des blessures graves et des violences policières gagne en importance : ainsi, l’occupation de l’aéroport de Hongkong, à partir du lundi 12 août, avait précisément pour but de protester contre les violences policières. Plusieurs manifestants avaient revêtu un cache ou couvert leur œil en signe de solidarité avec une femme qui a été gravement touchée à l’œil le 11 août par un tir de «beanbag» (une munition formée d’un «sac de pois» dont sont équipés les policiers hongkongais) qui a brisé ses lunettes de protection. Selon le Asia Times, la police souhaite mener une enquête pour déterminer les circonstances de sa blessure, «mais la jeune femme aurait refusé de parler à la police, disant qu’elle ne leur faisait pas confiance».

https://www.liberation.fr/checknews/2019/08/20/des-manifestants-hongkongais-ont-ils-ete-eborgnes-ou-eu-des-mains-arrachees-comme-en-france_1745157

12 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Vercors

Version MacronCastaner and Co :
en France les gilets jaunes courent attraper les grenades, ou baissent la tête pour se faire éborgner par les LBD

Gayton Elise

Normal , ils sont moins débiles que nos JGS et ne ramassent pas les grenades pour les renvoyer sur les FDOS …