Moi, Alizé B, battue par mon conjoint gendarme

Quand son fils avait 6 ans, il lui a dit : « Maman, les gendarmes ils arrêtent les méchants. Si Papa est méchant avec toi, qui va l’arrêter lui ? » Alizé Bernard est restée sans voix. Victime pendant plusieurs années des violences de son ex-mari gendarme, cette attachée commerciale de 32 ans s’est décidée à parler. Pour celles qui ne peuvent plus et celles qui n’osent pas encore. Pour que la prise en charge des victimes évolue. Parce qu’elle ne pouvait soupçonner que le statut de son ancien mari puisse à ce point rendre plus difficile le combat qu’elle a mené, seule, pour faire valoir ses droits. Dans « Silence, on cogne » (Grasset, 384 pages, en librairies le 20 novembre), elle revient sur ces années de lutte et les innombrables obstacles qu’elle a dû franchir. Un témoignage poignant, éclairé par l’enquête fouillée de Sophie Boutboul (voir les encadrés placés à la fin). Pendant un an et demi, cette journaliste indépendante a rencontré de nombreuses femmes, des proches de victimes de féminicides, des professionnels qui les accompagnent, mais aussi des avocats, des juges, des magistrats ainsi que des policiers, des gendarmes et des responsables des instances d’inspection : l’IGPN (Inspection générale de la Police nationale) et l’IGGN (Inspection générale de la Gendarmerie nationale). Elle met en lumière les failles d’un système délaissant les victimes de ces hommes – exposés eux-mêmes à la violence – qui incarnent la loi

https://www.nouvelobs.com/societe/20191117.OBS21194/moi-alize-b-battue-par-mon-conjoint-gendarme.html?fbclid=IwAR3El7SP0KLgy1Uecy7TmaSTmijhbLI8ZdZm3WjoHI8VdVh0toXye39zQ7U

ENVIE D'AIDER LES GILETS JAUNES ?
Vous pouvez soutenir les Gilets Jaunes en faisant un petit don sur Tipeee afin d'améliorer nos organismes de communication et d'action ...
Je fais un petit don en cliquant ici

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Michel Pirlet
Invité
Michel Pirlet

Donc les CRS tabasse a la maison leurs familles et le weekend la France , bientôt le salut mains levé

Zelia93
Membre
Zelia93

Le week-end il frappe les gilets jaunes le milicien barbare et le soir il frappe sa compagne quand il rentre

Skor
Invité
Skor

Quel est le but ? Faire un focus sur cette affaire car elle est commise par un gendarme est aussi ridicule qu’un focus sur un gilet jaune qui bat sa femme. Votre ligne éditoriale est parfois intéressante mais évitez de tomber dans la facilité. Là c’est hors sujet.

Holly Molly
Invité
Holly Molly

À tous les rateliers les gj ! Et quand ce sera un boucher, on verra un article ici ?
Et le jour où ce sera un camionneur, votre Drouet deviendra une ordure j’espère !

Titi03
Membre
Titi03

Des gros connards lâches, y en a partout…

Stéphane Roncaglia
Membre
Stéphane Roncaglia

Violence sur femme, Schiappa n’intervient pas pour la défendre « A quoi sert Marlène Schiappa ? »
Christophe Détinger reviennnnnns !!!!

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.