Nancy : Les gilets jaunes taguent la permanence de la députée Grandjean

Ce n’est pas du petit tag revendicatif limite artistique. L’inscription qui a fleuri ce mardi sur la façade de la permanence de la députée Carole Grandjean, rue Lyautey à Nancy, relève du barbouillage agressif, de la dégradation picturale.

Une bonne partie des volets en bois et un morceau de mur ont été allégrement badigeonnés de peinture noire. Une traînée, noire également, va jusqu’à la porte où une inscription en lettres d’or fait office de signature. On peut lire GJ 54 et gilets jaunes.

Le tag a fait son apparition autour de 8 h 30 et il a été effacé par les services de la métropole dans la matinée. « Je n’ai pas d’élément à communiquer sur le sujet », a réagi la députée Grandjean. Black out donc.

estrepublicain.fr

6 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Will

Les déco de noël arrivent…

dario

C’est bien ça donne du boulot aux ouvriers municipaux 😉😉😉😉

Ducloux

Le gouvernement n’a que ce qu’il mérite par rapport à so mépris et sa cruauté lors des manifestations.
Et puis des badigeonnages de murs ce n’est pas grand chose par rapport à 25 yeux crevés volontairement

on l'a

Avec ce genre d’action, sans conteste, le mouvement va avancer, « dans le coeur » des Français et dans l’absolu. Je parierai gros que derrière cette action, le gouvernement va s’empresser de réduire fortement les impôts et instaurer le RIC. Aucun doute !