Nantes : Un policier se suicide avec une arme à feu

Aujourd’hui, il a pris l’atroce décision de nous quitter.

À son domicile, il a retourné l’arme contre lui car il ne pouvait plus continuer dans les conditions qu’il subissait. Personnelles ou professionnelles ?

Grégory G., âgé de 38 ans, sans enfants, était en poste au Commissariat de Police de Nantes (44).
Selon nos informations, il aurait laissé une lettre qui explique son ultime geste.

Paix à ton âme, frérot. Courage à tes proches, amis et collègues.

https://www.facebook.com/1793124217593762/posts/2501323213440522?d=n&sfns=mo

18 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Antonia

Jamais autant de suicidés dans la police. Castaner mutile son peuple et assassine ses policiers

CLAUDINE JALLOUL

ÇA POURRAIT S’APPELER DU LINCHAGE, ÉVIDEMMENT SUR LES GENTILS !!! ET QU’EST CE QU’ON DIT ??? MERCI MACRON, MERCI MACRON !!! HOMMAGES Â LA FAMILLE ET SES PROCHES !!!

Le pingouin

Le pingouin, Sincères condoléances à ses proches et ses collègues, mais il faudrait que ces derniers réagissent en rejoignant les gilets jaunes ou fassent grève… C’est quand même bizarre avec tous les représentants syndicaux qui passent leur temps sur les plateaux TV que pas un n’a le courage de donner un mot d’ordre pour une journée de grève ou une… Lire la suite »

Gerard

Encore un!!!!!

Titi03

C’est malheureux, que jupiter ne travaille pas aussi assidûment pour les gens qui ne sont rien que pour les ultra riches…. Ça sauverait sûrement des vies.
On ne peut pas se féliciter d’une vie perdue.

com.

c’est il suicidé ?…ou on la suicidé ?… la culture de la police c’est le sang et la mort…

Plus un

C’est Dimitri qui doit être content ! Vous savez, Dimitri qui menaçait à tout va ici. Dimitri en procès mais dont vous n’avez pas parlé. Procès pour avoir appelé les flics à se suicider. Il pleurait au procès et faisait moins le malin qu’ici.