Pistés par leur téléphone, plus d’un million de Franciliens ont quitté leur région pour le confinement

Les gares ferroviaires de Paris ont connu un afflux de passagers au moment de l’annonce d’un confinement national. Les données d’Orange confirment cet exode.

CORONAVIRUS – Les images de ces grappes de Franciliens se pressant dans les gares parisiennes pour fuir le confinement ont marqué les esprits. Elles sont désormais accompagnées d’un chiffre: 1,2 million. Selon Le Monde, près de 1,2 million de Franciliens ont quitté leur région entre le 13 et le 20 mars pour rejoindre la province, à l’heure où le pays basculait dans le confinement total pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Ces données, indiquant donc que 17% des habitants du Grand Paris ont participé à cet exode, émanent de l’analyse des données téléphoniques réalisées par Orange, précise Le Monde. Établis à partir de la géolocalisation des abonnés de l’opérateur, ces chiffres ont été transmis notamment aux préfectures en ayant fait la demande, à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), au SAMU ou à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

huffingtonpost.fr

9 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Christiane Baligean

Et ce sont les mêmes franciliens qui portent plainte contre les coqs les grenouilles les vaches et leurs cloches etc etc que des minables bobos

Pernambucano

La mise en œuvre du traçage des individus par leurs portables arrive bien plus rapidement que les tests de dépistage du covid-19. Il est grand temps de réapprendre à vivre sans ces maudits téléphones.
Résistance

franck shorts

En ce moment ça pue réellement !

Bruno Larrayadieu

Utile pour identifier les types de coronavirus(à l’origine du covid-19) en circulation mais un peu tard pour le reprocher aux voyageurs.

Suffixe

les porteurs du virus regagner votre capital pas de merde dans nos province attendez vous a de trés grosse amende aprés le confinement dans vos boite a lettre 1500 euros ses le prix a payer du confinement?