Portraits de Macron décrochés à Paris : 8 militants condamnés à 500 euros d’amende chacun

La juge unique a considéré que « l’état de nécessité », invoqué il y a un mois à Lyon pour relaxer deux décrocheurs, n’était « pas constitué ».

Cette fois, la justice a décidé de sanctionner. Huit militants ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Paris, mercredi 16 octobre, à 500 euros d’amende pour avoir décroché des portraits d’Emmanuel Macron dans des mairies parisiennes. La juge unique a considéré que « l’état de nécessité », invoqué il y a un mois à Lyon pour relaxer deux décrocheurs, n’était « pas constitué », et a donc déclaré les militants coupables. Un vidéaste de 29 ans, qui avait filmé l’une des actions de décrochage, a pour sa part été relaxé.

francetvinfo.fr

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Mickey
Invité
Mickey

On est en Corée du Nord.

Charles
Invité
Charles

Tant que vous ferez des actions illégales, il ne faudra pas venir se plaindre. Si vous n’avez pas encore compris qu’il fallait passer à l’action mais en inventant quelque chose de nouveau (un nouveau système)… Alors inventer demande de la réflexion et je vois bien que dans notre mouvement, la réflexion n’est absolument pas ce qui domine. Je suis gj… Lire la suite »

Beurk
Invité
Beurk

Répression argent

desiderium
Membre
desiderium

Reste à se pourvoir contre ce jugement !
Ce qui sera fait je suppose ?

CLAUDINE JALLOUL
Invité
CLAUDINE JALLOUL

SECOUEZ BIEN, SECOUEZ BIEN, ON POURRAIT PEUT-ÊTRE GAGNER LE GROS LOT !!!

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.