Priscillia Ludosky : «Si Macron est réélu, il y a de fortes chances que j’appelle à descendre dans la rue»

À l’heure où les carburants affichent des prix à la pompe toujours plus élevés, beaucoup posent la question : où sont les Gilets jaunes, qu’attendent-ils pour retourner dans la rue ? Pour Priscillia Ludosky, figure du mouvement né fin 2018 par le biais de sa pétition « pour une baisse des prix du carburant à la pompe » — qui rassemble trois ans et demi plus tard quasiment 1,3 million de signatures sur Internet —, ils sont toujours là.

leparisien.fr

2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
jo la cedille

c’est sur que si c’est le sosie de Nosferatu qui est élu elle n’appellera pas ….
sacrée farceuse

lunettes.jpg