Procès Balkany: De l’argent, «Il y en avait même dans les poches de son peignoir»

on n’était pas tant dans le fantasme, quand on imaginait Balkanyau temps de sa splendeur toute « sarkozienne », flamber à coups de billets de 500 €. « Il y en avait partout,dit une employée. Quand il avait besoin d’argent, il descendait dans la salle de bain de son épouse. Dans la coiffeuse, dans le coffre, il y avait des billets. » Le patron du pressing avoue : « Il n’y a qu’avec eux que j’ai vu des billets de 500 € ! Un jour, il en a oublié une liasse de sept dans son costume. »

GJ Mag est une revue de presse sourcée, lire en intégralité sur lavdn.lavoixdunord.fr

Notez cette info


Restez informé avec notre application gratuite !

Commenter cette info

avatar
Photos et Images
 
 
 
Audio et Videos
 
 
 
Autres Fichiers
 
 
 
  S’abonner  
Notifier de