Reportage sur les ronds-points des « Gilets Jaunes », des fabriques quotidiennes de solidarités

Excellent reportage à lire sur le site de la tribune


IDEE. Regards impressionnistes d’un géographe sur le rond-point, phénomène urbain, café métropolitain et « parlement du peuple ». Par Luc Gwiazdzinski, Université Grenoble Alpes

Révélateur de la colère et de la France « moche »

On a déjà dit la force du gilet technique couleur citron, qui a rendu visibles les « invisibles » et révélé les urgences. En s’appropriant les lieux de transit d’un territoire « métropolisé », en bloquant les autoroutes, comme autrefois on bloquait les rues de nos villes, le mouvement a également mis en évidence le changement d’échelle de nos espaces de vie quotidiens et donné un visage à « l’outre-ville ».

Ce faisant, les gilets jaunes ont pointé les « ronds-points », symboles proliférants d’une « France défigurée » ou « moche » – avec ses lotissements monotones, ses rocades, ses friches et ses bazars commerciaux périphériques. En quelques mois, ils ont réussi le miracle de transformer des objets techniques inhospitaliers en lieux dignes de figurer dans une nouvelle « mythologie ».

latribune.fr

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Michel Erque

Patrimoine à visiter sur un rond point.