Rouen : Le gendarme soupçonné d’avoir renversé des « gilets jaunes » bientôt jugé

Le gendarme mobile n’était pas en service au moment des faits

Le gendarme mobile soupçonné d’avoir renversé trois « gilets jaunes » qui manifestaient à Rouen en février va être jugé, apprend-on ce mercredi. Son procès se tiendra devant le tribunal correctionnel de Rouen, le 30 janvier 2020.

Agé de 29 ans, le suspect sera jugé pour « blessures involontaires », « au vu des éléments recueillis par l’enquête », a indiqué le procureur de la République de Rouen Pascal Prache. Trois personnes avaient été blessées le 16 février 2019, en milieu d’après-midi, par un véhicule qui tentait de traverser la manifestation et avait été pris à partie par des « gilets jaunes ».

20minutes.fr

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

10
Discussions Libres

Magazine 200% GJ, lire Qui sommes nous pour comprendre notre politique de commentaires!
avatar
 
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
4 Fils de commentaires
6 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Christine Strohl
Membre
Christine Strohl

Et que sont devenus ceux qui ont renversé et tué plus de 10 GJ ??

Athée
Invité
Athée

Les mots sont volontairement employés ainsi pour dédouaner le policier ce dernier n’était pas en service , alors que les GJ l’on pris à partis ( sous entendu le pauvre et sans expliquer après les faits ) , et sera jugé pour blessures involontaires au tribunal correctionnel qui est compétent pour les infractions d’importance moyenne ce qui veut dire que… Lire la suite »

Marchand Jacques
Invité
Marchand Jacques

De temps à autres, serait-il nécessaire de juger auprès des siens pour être crédible auprès de la population.
Ce n’est pas de l’impartialité, c’est de la magouille. 🙁

Titi03
Membre
Titi03

1pour l’exemple, pour atténuer la haine de le police !? Pour faire croire que l’immunité n’existe pas….
Et les creveurs d’œils ?
On est loin du compte…..

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.